L'Anthropocène dans le roman d'anticipation anglais et français, XIXème – XXIème siècle

par Manon Tardy

Projet de thèse en Litterature francaise, francophones et comparee

Sous la direction de Jean-Paul Engélibert et de Frederic Le blay.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Textes, Littératures : Ecritures et modèles (equipe de recherche) depuis le 05-12-2017 .


  • Résumé

    Alors que de nombreuses études s'accordent à dire que nous entrons dans une « ère » nouvelle, celle de l'anthropocène, cette prise de conscience du monde scientifique contemporain semble très en retard sur celle des écrivains de fiction qui font figure de lanceurs d'alerte. C'est pourquoi il nous a semblé pertinent de contextualiser la notion d’anthropocène dans l'histoire littéraire, notamment en littérature d'anticipation, dans un travail de recherche original, utile et nécessaire. Or, quel meilleur moyen d'expliquer et de comprendre la polémique de l'anthropocène qu'en analysant une littérature qui apparaît en Occident avec la révolution industrielle ? Si elle définit une nouvelle période géologique, elle est aussi à l'origine d'une nouvelle littérature. Avec le roman scientifique, ou « d'anticipation », nous pouvons retracer l'émergence du problème jusqu'à l’émergence de la notion d’anthropocène. L'objectif de cette thèse est de démontrer que l'événement anthropocène n'est pas apparu à l'invention de ce néologisme et qu'il connaît un développement important dans la littérature d'anticipation. Nous souhaitons privilégier une approche historico-critique de ce thème dans la littérature. Dès le XIXe, voire dès la fin du XVIIIe siècle, les écrivains avaient déjà perçu les impacts possibles de l'Homme sur la nature, à une échelle alors jamais envisagée jusqu'ici. Ainsi, il sera primordial d'aborder plusieurs problématiques, mêlant histoire, anthropologie, sciences, politique et, bien entendu, littérature. À partir d'un large corpus intégrant une vingtaine de romans et recueils de science-fiction publiés entre la fin du XVIIIe et le début du XXIe, d'auteurs tels que Jules Verne, Émile Souvestre, René Barjavel, Philip K. Dick, Franck Herbert, Jean-Marc Ligny, etc, nous avons pour ambition une approche sérieuse et concrète de l'histoire de l'anthropocène et son évolution littéraire à la lumière des progrès scientifiques et de l'évolution des mentalités et consciences de ces derniers siècles. Nous espérons ainsi définir précisément l'origine de ce terme ou, en tout cas, montrer l'étroite relation entre littérature et éthique écologique.

  • Titre traduit

    Anthropocène in the English and French science fiction novel, XIXth - XXIth


  • Résumé

    Anthropocène in the English and French science fiction novel, XIXth - XXIth. While several studies agree to say that we enter in a new geological "era", the Anthropocene, this awareness of the contemporary scientific world seems very late relative to science fiction authors as throwers of alert. That is why he seemed relevant to contextualise the notion of anthropocene in the history of literature, in an original, useful and necessary research work, in particular science fiction. Yet, what better way to explain and to understand the debate of the anthropocène but by analyzing a literature which appears in West with the industrial revolution? If it defines a new geologic period, it is also at the origin of a new literature. With the early scientific novels, or "science fiction novels", we can redraw the emergence of the problem until the emergence of the notion of anthropocene. The objective is to demonstrate that the anthropocene event did not appear with the invention of this neologism but met a development mattering in science fiction. We wish to favor a historico-critical approach of this theme in the literature. From the XIXth -even from the end of the XVIIIth century-, science fiction authors had already perceived the possible impacts of the human kind on the nature, in a scale never envisaged up to here. So, it will be essential to approach several fields, involving history, anthropology, sciences, politics and, naturally, literature. From a wide corpus integrating about twenty novels and collections of science fiction published between the end of the XVIIIth and the beginning of the XXIth, including authors such as Jules Verne, Émile Souvestre, René Barjavel, Philip K. Dick, Franck Herbert, Jean-Marc Ligny, etc., we aim a serious and concrete approach of the anthropocene's history and its evolution in literature in the light of the scientific progress, and of the evolution of the mentalities and the consciousnesses of these last centuries. We hope to define this term's origin or, in any case, to show the narrow relation between literature and ecological ethic.