Dynamique identitaire et déclassement professionnel

par Annabelle Foures

Projet de thèse en Psychologie spécialité Psychologie du travail et des organisations

Sous la direction de Daniel Gilibert.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec EPSYLON - Dynamique des capacités humaines et des conduites de santé (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Notre recherche est portée par l'envie d'étudier la dynamique identitaire de jeunes déclassés. Bien que l'on pense que le diplôme reste un bouclier contre le chômage, les derniers chiffres du Centre d'Etudes et de Recherche sur les Qualifications (Céreq) montre que l'insertion professionnelle, bien qu'ayant un diplôme, se fait difficilement. Même si les jeunes diplômés accèdent à l'emploi, pour beaucoup d'entre eux leur statut et leur rémunération ne seront pas en adéquation avec leurs qualifications. A partir de cet état de fait, nous avons voulu savoir comment se positionnent les jeunes déclassés confrontés à la réalité actuelle du monde du travail. Nous avons donc postulé que le déclassement vécu par ces nouveaux demandeurs d'emploi constituait un élément essentiel dans leur dynamique identitaire. Nous souhaitons mener une recherche exploratoire au moyen de la méthode d'investigation IMIS, issue de la théorie égo-écologique de l'identité (Zavalloni & Louis-Guérin, 1984). Également basée sur le modèle théorique de la dynamique du système capacitaire (Costalat-Founeau, 1997, 2008), l'IMIS nous permettra, dans un échantillon de diplômés en situation de déclassement professionnel, d'analyser l'identité et la construction identitaire de chacun selon leur statut, leur appartenance sociale et leur environnement.

  • Titre traduit

    Dynamic identity and overeducation


  • Résumé

    The present research will be carried by the envy to study the identity dynamic and construction of overeducated young people. Despite the common idea that the diploma constitutes a shield against unemployment, the last results from the Céreq institute have shown that even with it, the integration within the professional environment is complicated. Even if graduated students have access to employment, for some of them their statute and wage are not in adequacy with their qualifications. Given this statement, this research aims to analyze the way overeducated young people are positioning themselves within the actual professional sphere. The thesis is that the over education experienced by new unemployed people is a central element in the construction of their identity. The method used to tackle this issue is called IMIS. It is coming from both the ego-ecological theory of the identity (Zavalloni & Louis-Guérin, 1984) and the theoretical model of dynamics of the system of capabilities (Costalat-Founeau, 1997, 2008). This research is based on the study of overeducated people through the IMIS framework. It will allow the researchers to analyze the identity of each of these individuals and the way it has been constructed according to their statute, social background and environment