La capactité d'absorption des connaissances : rôle des pratiques RH

par Amal Aribi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Hadj Nekka.

Thèses en préparation à Angers , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 18-12-2008 .


  • Résumé

    Notre travail de recherche traite de la capacité d’absorption et des pratiques RH (ressources humaines) susceptibles de favoriser l’acquisition des connaissances internes et externes à l’entreprise (employés, clients, concurrents, partenaires, fournisseurs, sous traitants, etc.). L’atteinte de cet objectif a nécessité, dans un premier temps une revue de la littérature sur les concepts clés (capacité d’absorption, pratiques RH, apprentissage). Ainsi, nous avons pu établir un cadre d’analyse théorique à partir des relations pouvant exister entre ces différents concepts. Notre recherche étant exploratoire, nous avons mobilisé une méthodologie qualitative pour vérifier le bien fondé de notre modèle théorique. La démarche repose sur une étude de «cas multi-cas» effectuée dans trois entreprises de l’industrie aéronautique et de l’imagerie médicale en France. Ces secteurs connaissent un développement très important et constituent ainsi un terrain propice au repérage du rôle des pratiques RH dans l’acquisition des connaissances. Les résultats provisoires montrent comment les pratiques RH favorisent une meilleure absorption des connaissances.


  • Pas de résumé disponible.