Discours à l’ethnie, discours ethnique : approche énonciative de l’ancrage idéologique des lieux communs dans la parole politique en guinée de 1984 à 2015

par Mamadou lamine Diallo

Projet de thèse en Linguistique

Sous la direction de Alpha Ousmane Barry.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Cultures Littératures Arts Représentations Esthétiques (Pessac, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 24-10-2017 .


  • Résumé

    La problématique de l’ethnicité de la classe politique guinéenne est devenue un phénomène récurent et ne peut être élaborée sans faire cas de la participation des partis politiques, principe même du multipartisme dans une démocratie. Ainsi, face à ce fait, nous allons nous référer à des travaux précédents, qui nous seront utiles non seulement de saisir de façon générale les théories explicatives de la participation politique, de l'ethnicisation de cette dernière. En Guinée, ce n’est qu’en 1984 après la mort du premier président de la République, les militaires ont pris le pouvoir et ainsi successivement le libéralisme est instauré ensuite le bipartisme, enfin le multipartisme libéral. Le multipartisme fut alors considéré comme un risque de ralentissement du progrès social, mieux un gaspillage d'énergie dans la construction nationale. Il fut alors combattu et traité comme une véritable nuisance à la cohésion nationale. Il n'était plus question de la formation d'une équipe de rechange puisque par définition, celle qui est au pouvoir est la meilleure. En effet, une démocratie forte et durable dépend de l'existence de partis politiques bien structurés et bien fonctionnels. Les partis politiques ont un rôle primordial dans la mise en commun de divers intérêts, le recrutement et la présentation de candidats, l'élaboration de propositions de politiques concurrentes donnant au peuple la possibilité de choix. L'analyse philosophique du fonctionnement de ces partis politiques demeure tributaire du paradigme ethnique. Le facteur ethnique entrainant « la dissension ethnique » dans les partis politiques et par là dans le pays se trouve être d'origine politique.

  • Titre traduit

    Ethnie speech, ethnie discourse : an enonciative approvh the ideological andoring of commouplces in political speech in Guinea from 1984 to 2015


  • Résumé

    The problem of the ethnicity of the Guinean political class has became a recurrent phenomenon and can not be elaborated without taking into account the participation of political partis the very principle of multiparty in a democraty. Thus, faced with this fact, we will refer to prvious woks, which will be useful not only tograsp in genral the explanotory theories of political participation, the ethinicisation of the latter. In Guinéa, it was until 1984, after the death of the first president of the republic that the multitary took power and successively liberalism was then established bipartism and finally the liberal multiparty system.