Modélisation de la dynamique des tissus épithéliaux

par Diego Contreras

Projet de thèse en Physique

Sous la direction de Vincent Hakim et de Francis Corson.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale Physique en Île-de-France (Paris) , en partenariat avec LABORATOIRE DE PHYSIQUE STATISTIQUE DE L'E.N.S. (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Le mouvement concerté des cellules joue un rôle essentiel dans le développement des organismes multicellulaires. L'étude expérimentale de systèmes modèles a permis d'identifier les bases moléculaires du comportement mécanique des cellules, mais la dynamique des mouvements qui en résultent est encore mal comprise. L'objectif de ce projet est de construire un modèle quantitatif à l'échelle cellulaire, en nous appuyant sur les données expérimentales recueillies par l'équipe de Yohanns Bellaïche (Institut Curie), dans le contexte des tissus épithéliaux de la drosophile. Ce modèle a pour vocation de permettre: - premièrement, d'estimer l'état mécanique des tissus d'après l'observation de leurs mouvements; - par suite, d'établir des lois de comportement à l'échelle "microscopique" de la cellule, rendant compte des mouvements à l'échelle "macroscopique" du tissu. A terme, en comparant les variations de la dynamique entre un contexte sauvage et des contextes mutants, nous espérons clarifier la contribution de différents déterminants moléculaires de la morphogenèse.

  • Titre traduit

    Modelisation of the dynamic of epithelial tissues


  • Résumé

    The coordinated movement of cells plays an essential role in the development of multicellular organisms. The experimental study of model systems has identified the molecular bases of the mechanical behavior of cells, but the dynamics of the resulting motion are still poorly understood. The objective of this project is to build a quantitative model at the cellular level, relying on experimental data collected by the team Yohanns Bellaïche (Institut Curie), in the context of the epithelial tissues of Drosophila. This model aims to enable: - First, to estimate the mechanical state of tissue from observation of their movements; - Consequently, to establish laws of behavior at the "microscopic" scale of the cell, to explain the movements of the "macroscopic" fabric. Eventually, by comparing changes in the dynamics between wild and mutant case, we hope to clarify the contribution of different molecular determinants of morphogenesis.