Les concepts abstraits comme problème pour une théorie de la connaissance et du langage

par Guido Loehr

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de François Récanati et de Markus Werning.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec université de la Ruhr à Bochum , dans le cadre de Lettres, Arts, Sciences humaines et sociales , en partenariat avec Institut Jean-Nicod (Paris) (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Dans ma dissertation, je développe une théorie des concepts abstraits et du langage abstrait. La question de savoir comment penser à des idées abstraites comme l'amour, la connaissance ou la vérité n'a guère été recherchée, ni en philosophie, ni en psychologie, mais surtout au cours des dernières années, une petite littérature psycholinguistique a commencé à investir spécialement en traitant des mots abstraits. Je discute de cette recherche et des théories sous-jacentes et je prétends qu'une grande partie est basée sur une théorie de concepts erronée.

  • Titre traduit

    Abstract Concepts as a Problem for a Theory of Situated Cognition and Language


  • Résumé

    In my dissertation I develop a theory of abstract concepts and abstract language. The question of how we are able to think about abstract ideas like love, knowledge or truth have hardly been researched, neither in philosophy, nor psychology, but especially in recent years a small psycholinguistic literature has begun to investgate especially how we process abstract words. I discuss this research and the underlying theories and argue that much of it is based on a mistaken theory of concepts.