Vers une éthique situationnelle dans l'accompagnement au changement

par Alexis Nicolas

Projet de thèse en Sciences de l'information, de la communication et de la documentation

Sous la direction de Denis Benoit.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec LERASS - Laboratoire d'Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    L'accompagnement au changement en entreprise s'accompagne de son lot d'approches et de théories. Au-delà ou en-deçà des modèles, approches et théories, notre étude prend l'hypothèse d'un nécessaire engagement situationnel des acteurs du changement (facilitateurs, coach, accompagnateur). L'objet de recherche de notre thèse est l'éthique situationnelle des acteurs du changement : ce qu'ils s'autorisent et ce qu'ils ne s'autorisent pas, en situation, que ce soit par rapport à leurs modèles et approches, mais aussi par rapport aux personnes accompagnées. La prédiction que nous formulons est que cette éthique situationnelle a le souci du vivant, le vivant étant définit ici dans l'héritage des travaux de Fransisco Varela et de Miguel Benasayag.

  • Titre traduit

    Towards a situational ethical position in change management


  • Résumé

    Towards a situational ethical position in change management Change Management in enterprises has many theories and models. Our study makes the hypothesis of a mandatory situational engagement from change practitioners (facilitators, coach). We study the situational ethics of practitioners : what they autorise themselves to do in accordance or not with their models, and in relation with their clients. The assumption we make is that this situational ethics has to take care of life being, 'life being' defined by the heritage of Fransisco Varela and Miguel Benasayag works.