Mise en évidence d'une dysbiose associée aux cholangiocarcinomes (CCA) et caractérisation des mécanismes impliqués

par Massa Saab

Projet de thèse en Pathologie et recherche clinique

Sous la direction de Iradj Sobhani.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SVS - Sciences de la Vie et de la Santé , en partenariat avec Equipes d'accueil ( EA) UPEC - Henri Mondor ( CEPIA, ARCHE, EC2M3, DYNAMIC, EpiDermE, BIOTN) (laboratoire) et de Early detection of Colonic Cancer by using Microbial & Molecular Markers” (EC2M3) (equipe de recherche) depuis le 01-12-2017 .


  • Résumé

    Les cancers biliaires sont relativement rares, avec une incidence d'environ 2 000 nouveaux cas par an en France [Bouvier AM, 2004]. Cette incidence, variable dans le monde (supérieure chez les sujets asiatiques). En occident, ces derniers sont le plus souvent sporadiques ou associés à des maladies inflammatoires chroniques des voies biliaires mais dans certaines régions du monde (Sud Est Amérique, Moyen Orient, Asie) de véritables associations épidémiologiques sont soulignées avec des épidémies infectieuses. Les facteurs non transmissibles tels que la consommation d'alcool, les infections par les virus des hépatites B et C (RR = 5) et surtout la présence d'une cirrhose (RR > 20) sont soulignées en occident. Le pronostic des cancers des voies biliaires est sombre, avec un taux de survie globale à 5 ans tous stades confondus d'environ 10-15%, le plus souvent du fait d'un diagnostic tardif, à un stade avancé [National Cancer Institute. Cancer Statistics. SEER Surveillance, Epidemiology, and End Results. 1975-2007 (SEER 9); http://seer.cancer.gov/]. Les cancers des voies biliaires sont définies en cholangiocarcinomes (CCA) intra-hépatiques ou périphériques, développés au sein du parenchyme hépatique ; et CCA péri-hilaires ou extra-hépatiques proximaux, entre les canaux biliaires de second ordre et le canal cystique, comprenant les tumeurs de Klatskin, les CCA extra-hépatiques distaux, siégeant au niveau de la voie biliaire principale en-dessous de la bifurcation du canal cystique et les adénocarcinomes de la vésicule biliaire.L'objectif de cette étude est d'améliorer les connaissances sur les facteurs de risque connus de CCA et leur impact moléculaire sur la carcinogenèse, afin de développer le dépistage et favoriser la prise en charge précoce. Il n'est pas aisé d'appréhender l'environnement dans son exhaustivité. C'est pourquoi, l'étude du microbiote intestinal, à l'interface entre alimentation et muqueuse digestive, pourrait permettre d'analyser l'impact de l'environnement sur les cellules épithéliales biliaires, dans le cadre du processus de carcinogénèse. Nous chercherons à établir un score composite de stratification du risque, tenant compte des expositions géographiques et environnementales de l'individu. Ainsi, il pourrait être proposé une politique ciblée pour identifier les sujets à risque élevé.

  • Titre traduit

    Demonstration of a dysbiosis associated with cholangiocarcinoma (CCA) and characterization of the mechanisms involved


  • Résumé

    Biliary cancers are relatively rare, with an incidence of about 2,000 new cases per year in France [Bouvier AM, 2004]. This incidence, variable in the world (higher in Asian subjects). In the West, these are most often sporadic or associated with chronic inflammatory diseases of the biliary tract, but in some parts of the world (Southeast America, Middle East, Asia) real epidemiological associations are underlined with infectious epidemics. Non-communicable factors such as alcohol consumption, infections with hepatitis B and C viruses (RR = 5) and especially the presence of cirrhosis (RR> 20) are emphasized in the West. The prognosis for cancers of the bile ducts is bleak, with an overall 5-year overall survival rate of approximately 10-15%, most often due to late diagnosis at advanced stages [National Cancer Institute. Cancer Statistics. SEER Surveillance, Epidemiology, and End Results. 1975-2007 (SEER 9); http://seer.cancer.gov/]. Bile duct cancers are defined as intrahepatic or peripheral cholangiocarcinoma (CCA), developed within the hepatic parenchyma; and proximal-hepatic or proximal-hepatic CCA, between second-order bile ducts and the cystic duct, including Klatskin tumors, distal extrahepatic CCA, located at the level of the main bile duct below the bifurcation cystic duct and gall bladder adenocarcinoma.The objective of this study is to improve knowledge about known risk factors of CCA and their molecular impact on carcinogenesis, in order to develop screening and promote management early. It is not easy to understand the environment in its completeness. Therefore, the study of the intestinal microbiota, at the interface between diet and digestive mucosa, could be used to analyze the impact of the environment on biliary epithelial cells, as part of the carcinogenesis process. We will seek to establish a composite risk stratification score, taking into account the geographic and environmental exposures of the individual. Thus, a targeted policy could be proposed to identify high-risk individuals