Optimisations cartographiques au service de la gestion des risques et des crises d'origine naturelle et technologique.

par Thomas Candela

Projet de thèse en Geographie et aménagement de l'espace

Sous la direction de Frédéric Leone et de Matthieu Peroche.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec GRED - Gouvernance, Risque, Environnement, Développement (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    - Ce projet de thèse prend sa source dans la nécessité croissante d'intégrer des outils de gestion de risques et de crises efficaces face à une augmentation de l'impact des catastrophes. La cartographie, outil opérationnel aux applications multiples (Informatives, modélisations, enjeux, etc.), permet d'optimiser, à travers les SIG (Systèmes d'information Géographique), la prise de décisions face à la multiplicité de ces événements. L'objectif est de proposer des solutions cartographiques intégrées pour plusieurs gammes d'utilisation, à plusieurs échelles et pour plusieurs acteurs locaux de la prévention des risques. Cette thèse s'engage dans une continuité des recherches et d'expertises menées conjointement par l'UMR GRED et le bureau d'études RisCrises, porteurs de ce projet. Effectuées sur différents secteurs d'études (national et international), nos expérimentations cartographiques se confronteront à des contextes multirisques et en particulier NaTech (Naturel et Technologique). Le but est ainsi de développer des outils cartographiques multirisques pour les divers utilisateurs en prenant en compte la représentation spatiale de l'incertitude. Cependant, ces représentations cartographiques comme celles des dispositifs d'évacuation et de charte colorimétrique font encore état d'une forte hétérogénéité dans les pratiques. L'étude de la sémiologie graphique est alors de rigueur afin d'en produire des prototypes adaptés à toutes ses échelles d'utilisations et d'usagers. Une étude qui sera réalisée par le développement d'une grille d'analyse sur un échantillon cartographique hétérogène afin d'en déduire des normes représentatives et ainsi augmenter la lisibilité des cartes. Les prototypes cartographiques, produits sur chacun des secteurs d'étude, feront l'objet d'une phase de test auprès de divers usagers (opérationnels, scientifiques, et autres utilisateurs) afin de maximiser leur appropriation finale. Ce projet bénéficie d'un contexte et d'un encadrement scientifique et technique favorables. Supporté par Frédéric LEONE (Directeur de thèse & directeur adjoint de l'UMR GRED, (IRD & UPV-M3)) et Bernard MOIZO (Directeur du Laboratoire GRED,(IRD & UPV-M3)) ainsi que Lamssalak Hoilid (Directeur du BE RisCrises), le projet implique de nombreuses retombées positives au travers de ce partenariat public/privé. Elles offrent des possibilités pour le développement de solutions cartographiques opérationnelles très recherchées par les services de l'Etat en matière de planification des risques et des crises (Direction de la Sécurité Civile en particulier, Ministère de l'Environnement).

  • Titre traduit

    Cartographic optimizations for natural and technological risk and crisis management


  • Résumé

    - This thesis project takes its origins in the necessity to integrate effective risk and crisis management tools against an increase of the disasters impact. Mapping, operational tool with multiple applications (Informative, modeling, issues, etc.), allows to optimize, through GIS (Geographic Information Systems), decision-making face of the multiplicity of these events. The objective is to propose integrated cartographic solutions for several types of use, scales and local actors of risks prevention. This thesis is a continuation of the research and expertise carried out jointly by the UMR GRED and the RisCrises engineering office, which are the project supervisors. Our experiments will be carried out on different sectors of study (national and international) in multi-hazard contexts, in particular NaTech (Natural and Technological). The aim is to develop multi-hazard mapping tools for various users. Maps taking into account the spatial representation of uncertainty. However, these cartographic representations, such as evacuation devices and color charts, still show a strong heterogeneity in the practices. The study of graphic semiology is required in order to produce prototypes adapted to all its scales of use and users. A study will be carried out with the development of a grid of analysis on a heterogeneous cartographic sample. It will make possible to deduce representative standards and increase the readability of the maps. The cartographic prototypes produced in each study area will be tested by different users (operational, scientific and other users) to maximize their final appropriation. This project benefits from a favorable scientific and technical supervision. Supported by Frédéric LEONE (thesis supervisor and assistant director of the GRED UMR), Bernard MOIZO (director of the GRED UMR) and Lamssalak Hoilid (director of the RisCrises engineering office), the project implies many positive benefits through this public / private partnership. They offer opportunities for the development of operational cartographic solutions highly sought by the State services in the risk and crisis planning (Directorate of Civil Security in particular, Ministry of the Environment).