Innovation de services dans les villes intelligentes grâce aux pratiques d'open data : quelle gouvernance des données pour gérer l'équilibre entre opportunités créatives et sécurité des données personnelles du citoyen ?

par Arthur Sarazin

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Carine Dominguez-Pery.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) depuis le 13-10-2017 .


  • Résumé

    Cette thèse consistera à comprendre les nouvelles pratiques de création de valeurs dans les villes intelligentes déployant l'open data entre différentes configurations d'utilisateurs (citoyens, autres organismes publics ou associations, entreprises). Ces pratiques comprennent également des risques (détournement d'informations privées, captation de ces données pour des logiques financières) qu'il s'agit d'anticiper pour adapter la gouvernance des systèmes d'information des villes intelligentes (données, architecture et sécurité). Les terrains d'étude seront définis en collaboration avec les partenaires du projet (villes de Grenoble et de Lyon, associations Open Lab Ideas Laboratory et Tuba). Des cas comparatifs pourront être envisagés au niveau national et avec d'autres villes européennes.

  • Titre traduit

    Service innovation in smart cities using open data: investigating opportunities, challenges and new data governance


  • Résumé

    This PhD will explore the potential of innovating services within smart cities using open data. Several cities (among them Grenoble, Lyon or Montréal) have recently opened a public open data portal that provides several sets of data (catering, transportation, health, quality of water and air etc.) available to a whole range of different types of stakeholders including other public institutions, private companies, associations, and citizens. By making this data open and accessible to all, the opportunities for smart cities to provide innovative and citizen services remain as yet unexplored. For instance, use by institutions to optimize transportation flows; helping high street retailers to increase footfall and attract new customers, improving public services. But while all these opportunities exist, there are also challenges linked to analytics and mining of open data, especially those related to data protection and the ability to rebuild ostensibly anonymous open data from different sources. Consequently these emergent risks must be fully understood in order to develop robust data governance and information management policies and infrastructures to enable the innovation potential of this open data.