Glycoconjugués multimodaux: une approche moléculaire pour l'immunothérapie antitumorale

par Biagio Todaro

Projet de thèse en Chimie Biologie

Sous la direction de Olivier Renaudet (edcsv).

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Chimie et Sciences du Vivant , en partenariat avec Département de Chimie Moléculaire (laboratoire) depuis le 24-11-2017 .


  • Résumé

    Malgré des progrès significatifs dans le traitement du cancer, les traitements actuels sont encore controversés en raison d'effets secondaires intolérables. L'immunothérapie ciblée est récemment apparue comme une alternative idéale pour améliorer les modalités de traitement des patients atteints de cancer. Cependant, des approches très limitées sont disponibles aujourd'hui et des problèmes majeurs restent à résoudre. Dans ce contexte, nous nous intéressons à la conception, à la synthèse et à l'étude de structures biomoléculaires intelligentes capables de rediriger les anticorps endogènes présents dans le sang humain contre les tumeurs. Pour atteindre cet objectif, des anticorps et des modules de liaison tumorale ont été récemment découverts dans notre groupe. Le but de ce doctorat est de développer des méthodes chimiques pour combiner ces modules de manière covalente au sein d'une même molécule afin de fournir des molécules entièrement synthétiques avec des propriétés uniques de reconnaissance envers les anticorps et les tumeurs. Les paramètres cinétiques et thermodynamiques des interactions seront étudiés plus avant en utilisant des méthodes biophysiques complémentaires sans marqueur telles que la calorimétrie de titration isotherme (ITC) et la résonance plasmonique de surface (SPR). Des dosages de cytotoxicité seront finalement réalisés in vitro pour déterminer si ces constructions multimodales peuvent activer la cascade du complément et la cytolyse.

  • Titre traduit

    Multimodal glycoconjugates: a molecular approach for antitumoral immunotherapy


  • Résumé

    Despite significant progress in cancer therapy, current treatments are still controversial due to intolerable side effects. Targeted immunotherapy has recently emerged as an ideal alternative to improve treatment modalities for cancer patients. However, very limited approaches are available today and major issues remain to be addressed. In this context, we are interested in the design, the synthesis and the study of smart biomolecular structures capable of redirecting endogenous antibodies present in the human bloodstream against tumors. To achieve this purpose, antibody and tumor binding modules have been recently discovered in our group. The aim of this PhD is to develop chemical methods to combined these modules covalently within a single molecule to provide fully synthetic molecules with unique recognition properties towards both antibodies and tumors. Kinetic and thermodynamic parameters of the interactions will be further studied using complementary label-free biophysical methods such as isothermal titration calorimetry (ITC) and surface plasmon resonance (SPR). Cytotoxicity assays will be finally performed in vitro to determine whether these multimodal constructions can activate complement cascade and cytolysis.