Caractérisation des mécanismes de défense limitant les infections virales spontanées des bananiers hybrides naturels ayant des intégrations du banana streak virus

par Emeline Ricciuti

Projet de thèse en Mécanismes des Interactions parasitaires pathogènes et symbiotiques

Sous la direction de Marie-line Caruana.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec BGPI - Biologie et Génétique des Interactions Plante-Parasite (laboratoire) et de Détection, variabilité et expression des Badnavirus endogènes et exogènes (equipe de recherche) depuis le 01-11-2016 .


  • Résumé

    Les bananiers plantains hébergent dans leur génome des séquences du banana streak virus (eBSV) capables en contexte de stress de déclencher une infection dommageable pour la culture du bananier. La culture intensive du plantain peut donc représenter un risque d'émergence de la maladie de la mosaïque en tiret lié à une quantité d'inoculum viral disponible plus important. Cependant la culture du plantain dans les systèmes de production paysanne n'est à l'origine d'aucune épidémie déclarée malgré l'apparition régulière de foyers d'infection. L'hypothèse que nous proposons de tester repose sur l'existence d'un contrôle de la multiplication virale qui tendrait à éliminer l'infection au cours de la culture végétative du bananier. Ce phénomène résulterait d'une défense immune mise en place au cours de la co-évolution BSV/bananier bloquant la libération de génomes viraux à partir des eBSV. La thèse portera sur l'étude de l'infection d'un plantain et de son développement au sein de la souche qui sera suivi par des approches moléculaire et d'hybridation in situ. Des changements dans la nature et quantité des marques épigénétiques telles que les petits ARN viraux seront étudiés en lien avec l'infection. Le maintien de l'infection sera étudié au cours de plusieurs cycles de culture afin d'évaluer le risque BSV existant.

  • Titre traduit

    caracterization of defense mecanisms limiting viral infections in hybrid banana trees carrying banana streak virus integrations.


  • Résumé

    Plantain trees genomes naturally include banana streak virus sequences (eBSV), which can trigger (under stress) damaging infection for banana trees culture. Intensive plantain culture can therefore increase banana streak disease emergence risk, due to a more important available amount of viral inoculum. However, no epidemic have been reported in traditionnal producing systems, even if infected areas regularly appears. In this project we want to test the hypothesis of a viral multiplication control by plantain trees, which could remove an infection during vegetative banana tree growth. This could result from an immune defense system developped through the co-evolution of BSV/banana tree, blocking eBSV genome release. The PhD project will focus on plantain infection and developpement, via molecular approaches and in situ hybridization tools. Epigenetics marks quantity / nature changes (small viral RNA) will be explored through different culture cycle to assess the existing BSV risk.