Utilisation de l'amorçage dans le développement des comportements prosociaux en réalité virtuelle : effet sur le sentiment de présence et la perception des agents virtuels

par Lisa Cerda

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierluigi Graziani.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Cognition, langage, éducation (356) .


  • Résumé

    La pluralité des environnements virtuels et leur similitude avec le monde réel font de la réalité virtuelle (RV) un précieux outil pour la formation aux compétences sociales. Elle offre des environnements graduables, variés et sécures, et permet d’augmenter motivation et engagement dans la thérapie. Associée à l’amorçage, elle devient personnalisable, plus immersive et capable moduler les comportements des utilisateurs. Pourtant, cette association n’a que peu été proposée dans la littérature. Ce travail avait pour intention ambitieuse d’évaluer la faisabilité d’une telle association ainsi que son impact sur la perception des autres et l’émergence de comportements non-verbaux pro-sociaux. Après une première étude visant à évaluer nos capacités de compréhension des émotions des visages médiatisés au travers d’une tâche de reconnaissance, notre objectif a été mis à l’épreuve au cours d'une seconde étude qui a évalué l’effet d’un amorçage contextuel sur l’émergence du sentiment de présence. Les troisième et quatrième études ont mis en jeu une tâche d’amorçage social pour vérifier l’effet d’un tel amorçage sur le comportement non-verbal des participants durant une présentation devant une classe en RV. L’amorçage a permis d’activer l’ensemble des concepts associés à la prosocialité, favorisant un désir d’affiliation qui a conduit les participants à orienter leur attention vers le public et a modulé leurs comportements. L’ensemble de ces résultats suggèrent que l’association amorçage/RV peut devenir un outil intéressant dans le développement des compétences sociales en facilitant leur apprentissage par le renforcement du patient, le tout dans un environnement plus écologique.

  • Titre traduit

    Using of priming to allow prosocial behaviors in virtual reality : effects on sense of presence and perception of virtual agents


  • Résumé

    The plurality of virtual environments and their similarity to the real world make virtual reality (VR) a valuable tool for social skills training. It offers scalable, varied and safe environments, and helps increase motivation and commitment to therapy. Associated with priming, it becomes customizable, more immersive and able to modulate user behavior. However, this association has only been proposed little in the literature. The ambitious intention of this work was to assess the feasibility of such an association as well as its impact on the perception of others and the emergence of non-verbal pro-social behaviors. After a first study aimed at evaluating our abilities to understand the emotions of mediated faces through a recognition task, our objective was put to the test during a second study which evaluated the effect of a Contextual priming on the emergence of the feeling of presence. The third and fourth studies involved a social priming task to test the effect of social priming on participants' non-verbal behavior during a presentation to a class in VR. The priming enabled all the concepts associated with prosociality to be activated, fostering a desire for affiliation which led participants to direct their attention to the public and modulated their behaviors. Taken together, these results suggest that the priming / VR combination can become an interesting tool in the development of social skills by facilitating their learning by strengthening the patient, all in a more ecological environment.