La thérapie d'association lexicale : une nouvelle perspective thérapeutique appliquée aux troubles de l'estime de soi en cancérologie

par Noémie Niveau

Projet de thèse en PCN - Sciences cognitives, psychologie et neurocognition

Sous la direction de Boris New (edisce) et de Marine Beaudoin.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale ingénierie pour la santé, la cognition, l'environnement (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie et Neuro Cognition (laboratoire) et de Langage (equipe de recherche) depuis le 01-11-2017 .


  • Résumé

    Localisée en mémoire sémantique et en mémoire épisodique, l'estime de soi est centrale pour le bien-être des individus. Avoir une bonne estime de soi est un facteur important d'adaptation à l'environnement. Les troubles de l'estime de soi peuvent entrainer un repli social et ont un impact important sur la santé mentale avec la possibilité de développement des troubles psychiatriques tels que la dépression. Considérant la prévalence importante des troubles de l'estime de soi chez les patients atteints de cancer et leur impact comportemental, la prise en charge de ces troubles apparait primordiale. Cependant, le manque d'outils permettant de rehausser l'estime de soi et les différentes limites des outils existants, mettent en évidence la nécessité d'élaboration de nouvelles perspectives thérapeutiques. En se basant sur la localisation du concept de soi en mémoire sémantique et sur différentes modélisations du système sémantique, nous proposons de tester l'effet d'un nouvel outil thérapeutique appelé « thérapie d'association lexicale ». Cette technique consiste à renforcer l'association en mémoire entre des concepts en les présentant de manière répétée sur plusieurs jours. Il peut s'agir, par exemple, d'associer de façon répétée le Soi (concept 1) à des perceptions de soi positives ou valorisées (concept 2). Cela peut être implémenté à l'aide d'un logiciel présentant un certain nombre de phrases au sujet. Nous faisons l'hypothèse que le traitement de ces associations par l'individu va contribuer au renforcement des liens d'association et au rapprochement entre le concept de soi central et des concepts positifs stockés au sein du réseau sémantique, qui permettra de rehausser l'estime de soi par une facilitation d'accès aux perceptions de soi positives. Ainsi, cette technique présente de nombreux avantages tels que sa facilité d'utilisation, sa rapidité, son absence d'effet secondaire et sa possibilité d'application à divers champs conceptuels. La réalisation d'une recherche doctorale sur la thérapie d'association lexicale permettra ainsi d'approfondir le fonctionnement de cette nouvelle perspective thérapeutique afin de maximiser son efficacité. De plus, cette recherche revêt un véritable intérêt théorique dans deux domaines de recherche en psychologie : elle permettra d'acquérir à la fois une meilleure compréhension de l'organisation des réseaux sémantiques et de mieux comprendre comment nous pouvons modifier ces réseaux ; elle permettra également de vérifier et d'enrichir les modèles actuels du fonctionnement de l'estime de soi.

  • Titre traduit

    Lexical association therapy: a new therapeutic perspective applied to self-esteem disorders in oncology


  • Résumé

    Localized in semantic memory and in episodic memory, self-esteem is central to the well-being. Having a good self-esteem is an important factor in adapting to the environment. Disorders of self-esteem can lead to social withdrawal and have a significant impact on mental health with the possibility of developing psychiatric disorders such as depression. Considering the high prevalence of self-esteem disorders in patients suffering from cancer and their behavioral impact, the clinical management of these disorders is essential. However, the lack of tools to enhance self-esteem and the different limitations of existing tools highlight the need to develop new therapeutic perspectives. Based on the localization of the concept of self in semantic memory and on different models of the semantic system, we propose to test the effect of a new therapeutic tool called "lexical association therapy". This technique consists in strengthening the association in memory between concepts by presenting them repeatedly over several days. For example, this might be a repeatedly association between the Self (concept 1) and positive or valued perceptions of self (concept 2). This can be implemented using software with different sentences. We make the hypothesis that the treatment of these associations will contribute to the strengthening of the links of association and the rapprochement between the central concept of self and positive concepts stored within the semantic network, which will enhance the self-esteem by facilitating access to positive self-perceptions. Thus, this technique has many advantages such as its ease of use, its speed, its lack of side effect and its applicability to various conceptual fields. Conducting a doctoral research on lexical association therapy will allow to deepen the functioning of this new therapeutic perspective to maximize its effectiveness. In addition, this research has a real theoretical interest in two areas of research in psychology: it will provide both a better understanding of the organization of semantic networks and how we can modify these networks; it will also help to verify and enrich current models of the functioning of self-esteem.