Conception collaborative de systèmes de culture agroécologiques : formalisation et usages d'un outil de gestion des connaissances au service de la conception

par Maude Quinio

Projet de thèse en Sciences agronomiques

Sous la direction de Marie-hélène Jeuffroy et de Laurence Guichard.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé (Paris ; 2015-....) , en partenariat avec Agronomie-Grignon - UMR AgroParisTech/INRA (laboratoire) et de AgroParisTech (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-12-2017 .


  • Résumé

    Cette thèse est fondée sur le constat qu'il existe un dialogue nécessaire et productif entre la mise à disposition de connaissances sur des innovations techniques, décrites selon des caractéristiques favorisant leur appropriation par des concepteurs, les connaissances et expériences issues de la pratique des agriculteurs, l'exploration de solutions techniques, pour certaines encore inexistantes, et la production de nouvelles connaissances, dont le besoin est induit par le processus d'exploration (Mischler et al., 2009 ; Doré et al., 2011 ; Coquil et al., 2013 ; Toffolini et al., 2016b). Notre hypothèse est qu'il est possible d'organiser ce dialogue au sein d'un outil web interactif et collaboratif d'aide à la conception, mobilisable par les acteurs concernés par l'évolution des systèmes agricoles. L'outil GECO a été pensé pour favoriser le partage, l'apprentissage et la conception de systèmes de production innovants et performants, mais sa capacité à soutenir un processus de conception de systèmes de culture agroécologiques reste encore une question. L'enjeu scientifique de la thèse est donc d'identifier, en agriculture, la diversité des situations de conception, de les caractériser par leurs modes d'organisation, et les spécificités de leur raisonnement, afin de construire des ressources opérationnelles susceptibles de les soutenir, et de contribuer à l'organisation du dispositif sociotechnique visant à organiser et qualifier les connaissances, et à modérer les échanges pour favoriser une dynamique de conception ouverte et distribuée. L'enjeu socio-économique de cette thèse est donc de mettre au point un outil opérationnel et efficace d'aide à la conception de systèmes de culture agroécologiques, pour les acteurs du monde agricole désireux de mettre en œuvre ce processus.

  • Titre traduit

    Collaborative design of agroecology-based cropping systems: formalization and usages of a web-based tool for knowledge management supporting design


  • Résumé

    This thesis is based on the fact that a dialogical design process is necessary between available knowledge on technical innovations, described with characteristics enhancing their use by people designing new cropping systems, knowledge and experience from farmers, exploration of technical solutions, some of them being still unknown, and production of new knowledge, the need of which being induced by the exploratory process of design (Mischler et al., 2009 ; Doré et al., 2011 ; Coquil et al., 2013 ; Toffolini et al., 2016b). We assume that it is possible to organize this dialogue within an interactive and collaborative web-based tool supporting design, that can be used by the actors concerned by cropping systems change. The tool GECO was designed to enhance sharing, learning and design of innovative and high-performance cropping systems, but its ability to support a design process of agroecological cropping systems remains questionable. The scientific challenge of the thesis is first to identify, in the agricultural systems, the diversity of design situations, to characterize them by their ways of organization, and the specificities of their reasoning. The second challenge is to use this information to build operational resources able to support them. Then, the third challenge is to contribute to the organization of the sociotechnical device aiming at managing and qualifying knowledge, and to moderate the exchanges to enhance a dynamics of open and distributed design. The socio-economical challenge of the thesis is to design an operational tool, efficient to support the design of agroecological cropping systems, for actors of agriculture wishing to implement this process.