Les pratiques info-communicationnelles des enseignants-chercheurs en médecine au Maroc sur les réseaux sociaux "grand public" et de recherche

par Amal Jaouzi

Projet de thèse en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Viviane Clavier.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Langues, Littératures et Sciences Humaines , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Enjeux de la Communication (laboratoire) depuis le 06-10-2016 .


  • Résumé

    Dans notre recherche, nous traitons la question de l'accès à l'information spécialisée par les professionnels de santé (médecins, infirmiers, pharmaciens, etc.) dans un contexte de pénurie documentaire, par laquelle nous désignons le manque de ressources documentaires nécessaires à l'activité de la recherche. Nous prenons en compte les usages sociaux du numérique et traitons la communication scientifique du point de vue de la circulation et de l'appropriation des savoirs. A travers cette étude, nous cherchons à apporter des éléments explicatifs sur les stratégies déployées par les chercheurs pour contourner cette pénurie d'information et à observer si le développement de réseaux directs entre experts ne serait pas un moyen pour préserver la sensibilité des spécialistes de santé à la fiabilité des sources d'information. Notre terrain se compose de chercheurs en médecine et des dirigeants des centres de documentation du secteur médical au Maroc, que nous interrogerons en se basant sur trois méthodes d'enquête : le questionnaire, les entretiens semi-directifs et l'observation directe. Ces dernières touchent respectivement les éléments suivants : l'étude de la présence des chercheurs dans les réseaux sociaux numériques et l'usage qu'ils en font ; l'analyse de la politique d'abonnement aux bases de données, qualifiées et fiables, adopté par les dirigeants des centres de documentation en médecine ; l'observation du comportement des chercheurs dans leurs activités de recherche. Outre ces trois méthodes, nous ajoutons le développement d'une application dédiée au suivi des tweets avec les hashtags de demande d'articles scientifiques tels que #IcanhazPDF, #Openaccess, etc. en vue de mieux situer son usage dans un contexte de pénurie documentaire au Maroc. A partir du mois de juin, nous tenons à construire un plan d'action dédié à l'organisation de notre terrain, qui sera réalisé sur la base de notre problématique et des résultats attendus de notre étude. Les résultats attendus de notre étude permettront de situer la place des réseaux sociaux numériques dans l'accès à l'IST et d'analyser le rôle du hashtag comme nouveau moyen de communication informelle entre cherche

  • Titre traduit

    --


  • Résumé

    --