Mécanismes adaptatifs permettant l'alternance d'hôtes du virus de la fièvre catarrhale ovine

par Yannis Moreau

Projet de thèse en Génétique et génomique

Sous la direction de Jérémy Bouyer, Serafìn Gutierrez et de Etienne Loire.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau (Montpellier ; École Doctorale ; 2015-...) , en partenariat avec ASTRE - Animal, Santé, Territoires, Risques et Ecosystèmes (laboratoire) depuis le 01-11-2017 .


  • Résumé

    Plusieurs mécanismes pourraient permettre aux arbovirus l'alternance d'hôtes, la sélection de mutations adaptatives après chaque événement de transmission horizontale, la coopération entre génotypes viraux au sein de chaque hôte et/ou la régulation du niveau d'expression des gènes via la variation du nombre de copies des gènes viraux au sein d'une population. Ces mécanismes seront étudié par une analyse de la génétique des populations virales issues d'infections expérimentales d'arthropodes et de vertébrés par séquençage à haut débit. Le modèle biologique est le Bluetongue virus (BTV), un arbovirus transmis par des Culicoides et provoquant des épidémies chez les ruminants à un niveau mondial . Des échantillons issues d'infections expérimentales sont déjà disponibles. L'extension de ces résultats à d'autres modèles d'arbovirus (comme ceux transmis par les moustiques) pourra également être envisagée.

  • Titre traduit

    Adaptive mechanisms facilitating host alternation in Bluetongue virus


  • Résumé

    Different mechanisms could facilitate host alternation, rapid adaptation following horizontal transmission, cooperation among the genotypes infecting a host (i.e. quasispecies behaviour) and/or variation in viral gene expression through regulation of gene copy number variation. We will analyse the genetics of virus populations in experimental infections in arthropods and vertebrates using deep sequencing and bioinformatics. The main biological model will be Bluetongue virus (BTV), an arbovirus transmitted by biting midges and causing disease in ruminants worldwide. The hosting laboratory already possesses samples from experimental infections of sheep and midges that can facilitate rapid result generation. Depending on timing, the conservation of the results in other arbovirus models ( mosquito-borne viruses) will be attempted.