Combinaison d'agents physiques et de nanoparticules pour l'administration de molécules

par Amina Ghorbel

Projet de thèse en Pharmacotechnie et biopharmacie

Sous la direction de Lluis Maria Mir et de Franck Andre.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Innovation thérapeutique : du fondamental à l'appliqué (2015-.... ; Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine) , en partenariat avec Cnrs UMR 8203 - Vectorologie et thérapeutiques anti-cancéreuses (laboratoire) , Vectorologie Physique (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-10-2017 .


  • Résumé

    L'un des principaux problèmes pour l'administration de médicaments est la toxicité de certaines molécules ou leur incapacité à accéder au tissu ciblé à une concentration suffisante. Récemment, des nanoparticules ont été proposées comme solution pour surmonter ces problèmes. Elles sont généralement utilisées comme vecteur conçu pour délivrer un médicament spécifique à une cible spécifique, ce qui réduit la toxicité systémique du médicament. Parmi les différentes nanoparticules, une nouvelle famille de nanoparticules se développe rapidement. EIles sont conçues pour interagir avec des agents physiques (ultrasons, champs électromagnétiques ...). Par exemple, des nanoparticules d'oxyde de fer ont été utilisées comme agents de contraste dans l'imagerie par IRM. La présente proposition de thèse se concentre principalement sur l'étude de deux types d'agents physiques (ultrasons et champs électromagnétiques) comme moyen de contrôler l'administration de molécules par des nanoparticules. de manière simplifiée, un ou la combinaison de ces deux agents physiques déclencherait la libération de la molécule contenue dans la nanoparticule en modifiant physiquement ses propriétés. Cela permettra de contrôler précisément le temps, l'emplacement et la quantité de molécules délivrées dans le tissu. En outre, ces deux agents physiques sont connus pour perméabiliser les cellules (sonoporation et électroporation) et, par conséquent, leur utilisation ne sera pas limitée à interagir avec les nanoparticules, mais aussi à modifier les propriétés du tissu traité, ce qui aurait un effet synergique en améliorant la pénétration du médicament à l'intérieur des cellules.

  • Titre traduit

    Combination of physical agents and nanoparticles for drug delivery


  • Résumé

    One of the main problems for drug delivery is the toxicity of some drugs or their inability to acces the targeted tissue in a sufficient concentration. Recently, nanoparticles have been proposed as a solution to overcome these problems. They are usually used as vector designed to deliver a specific drug to a specific target, reducing the systemic toxicity of the drug. Among the different nanoparticles, a new familly of nanopoarticles is fastly developing. They are conceived to interact with physical agents (ultrasounds, electromagnetic fields...). For example iron oxyde nanoparticles have been used as contrast agents in MRI imaging. The present thesis proposal is focused mainly on the study of two types of physical agents (ultrasounds and electromagnetic fields) as a mean to control the delivery of molecules using nanoparticles. Basically, one or the combination of these two physical agents would trigger the delivery of the molecule contained in the nanoparticle by physically changing its properties. This will alllow the precise control of the time, location and amount of molecules delivered to the tissue. Additionally, these two physical agents are known to permeabilize the cells (sonoporation and electroporation) and therefore their use will not be limited to only interact with the nanoparticles but also to modify the properties of the treated tissue, thus having a synergistic effect by improving the drug penetration inside the cells.