Rôle d'une modification de l'ARN dans le développement tumoral

par Hélène Guillorit

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Alexandre David et de Antoine Danchin.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec IGF - Institut de Génomique Fonctionnelle (laboratoire) et de Signalisation, Plasticité et Cancer (equipe de recherche) depuis le 01-11-2017 .


  • Résumé

    Après des décennies de quasi-dormance, le domaine des « modifications de l'ARN » cristallise une effervescence scientifique inédite, comparable à celle occasionnée par la découverte de l'épigénétique (Prix Nobel 2012). Ce renouveau est le fruit de l'émergence de nouvelles technologies, permettant non seulement de détecter et modifier ces modifications, mais également de les « cartographier » au sein des ARNs. Ces outils –appliqués à certaines modifications de l'ARN- ont révélées l'existence d'un « code invisible », affectant l'expression génique et les grandes fonctions biologiques, aussi bien dans un contexte tissulaire sain que pathologique. En partenariat avec une entreprise, Amabiotics, nous avons identifié une modification de l'ARN pouvant intervenir dans l'initiation et le développement cancéreux, en particulier dans le cas du cancer colorectal (CRC). Malgré des avancées significatives dans la détection et le traitement du CRC, celui-ci demeure une cause de mortalité majeure au niveau mondial, principalement en raison d'un diagnostic tardif, associé à des faibles chances de rémission. Ce projet doctoral s'articule autour de trois objectifs : (1) Mettre en place des outils permettant de détecter et quantifier cette modification dans différents tissus cancéreux et sains. (2) Etudier le rôle de cette modification dans le développement du CRC. (3) Etudier son impact sur les mécanismes de régulation de l'expression génique.

  • Titre traduit

    Role of RNA modification in cancer progression


  • Résumé

    Following decades of quasi-dormancy, the field of “RNA modifications” is back in the spotlight, as appealing as DNA and histone modifications in the field of epigenetic. This re-birth is due to recent innovations in detection techniques, allowing not only to quantify these modifications but also to map them on RNA. These tools –applied to some RNA modifications- revealed the existence of an “invisible code”, impacting gene expression and biological functions, in health and disease. In partnership with a company, Amabiotics, we identified an RNA modification which could play a role in cancer initiation and progression, in particular in the case of colorectal cancer (CRC). Despite significant advances in diagnostics and therapeutic treatment, CRC remains a major cause of mortality and morbidity worldwide. This project is structured around three goals: (1) Elaborate tools to detect and quantify this RNA modification in healthy and malignant tissue. (2) Elucidate its role throughout CRC development. (3) Study its impact on gene expression control.