Etude des voies de dégradation d'un insecticide persistant : la chlordécone

par Oriane Della-Negra

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Denis Le paslier et de Pierre-Loïc Saaidi.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Structure et Dynamique des Systèmes Vivants (Gif-sur-Yvette, Essonne ; 2015-....) , en partenariat avec Génomique Métabolique (laboratoire) et de université d'Evry-Val-d'Essonne (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-10-2017 .


  • Résumé

    La chlordécone (CLD) est un pesticide organochloré massivement utilisé aux Antilles pour combattre le charançon du bananier. Des études ont montré que l'exposition chronique à la CLD pouvait entraîner des lésions des reins, du système nerveux, des cancers et un retard de développement chez l'enfant. La persistance de la CLD dans les sols et sa présence dans toutes les eaux pose de nombreux problèmes de santé publique et socio-économiques. Des travaux menés au Genoscope ont permis d'isoler des bactéries capables d'induire la transformation de la CLD en plusieurs familles de métabolites chlorés. Le sujet de thèse propose d'élucider les voies de dégradation associées et ainsi de comprendre le rôle des bactéries dans ces processus. La première partie visera à suivre et quantifier les principaux métabolites produits (GC-MS et LC-MS). Des expériences microbiologiques avec les métabolites purifiés seront également menées afin de reconstituer chaque voie de dégradation. La deuxième partie consistera à utiliser de la [14C]-CLD en collaboration avec l'équipe de F. Taran et D. Audisio (CEASaclay) afin de déterminer précisément le devenir du squelette carboné de la CLD. Enfin, la troisième partie aura pour objectif d'isoler et d'identifier les corrinoïdes produits par les bactéries et d'étudier le lien avec leur capacité de dégradation. Ces corrinoïdes, seuls ou utilisés par des enzymes comme cofacteurs, sont supposés être à l'origine de la capacité des bactéries à dégrader la CLD.

  • Titre traduit

    Study and understanding of degradation processes acting on a persistant pesticide: chlordecone


  • Résumé

    Chlordecone (CLD), an organochlorine pesticide, was extensively used in the French West Indies to control the banana black weevil Cosmopolites sordidus. Previous studies have demonstrated that chronic exposure to CLD can lead to kidney damage, neurological dysfunctions, cancers and negative effects on cognitive and motor development in infant. Persistence of CLD in soils and all water resources causes global public health and socio-economic problems. In Genoscope, recent work led to the isolation of bacteria capable to mediate CLD transformation into several types of chlorinated metabolites. The present PhD research proposal aims at elucidating the degradative pathways involved and, thus understanding the exact role of bacteria in such processes. The first part will be dedicated to the study and the quantification of the main metabolites formed during CLD degradation using GC-MS and LC-MS tools. Additional microbiological experiments with purified metabolites will permit to reconstruct each degradation pathway. In collaboration with F. Taran and D. Audisio (CEASaclay), the second part of the work will require the use of [14C]-CLD in order to establish the complete carbon balance of the degradation process. Last but not least, analytical work will be done in order to identify corrinoids produced by isolated bacteria and test them in presence of CLD. Corrinoids cofactors, alone or associated with enzymes, are indeed supposed to be responsible of CLD bacterial degradation.