Maladie des taches noires de l'ananas. Recherche d'itinéraires techniques utilisables pour renforcer les défenses naturelles des fruits

par Manon Vignassa

Projet de thèse en Physiologie et biologie des organismes - populations - interactions

Sous la direction de Marc Chillet et de Sabine Galindo.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences, Technologies et Santé - ED 542 - La Réunion , en partenariat avec QUALISUD (equipe de recherche) depuis le 29-10-2017 .


  • Résumé

    L'état d'avancée des travaux menés jusqu’à présent au Cirad de la Réunion permet de confirmer l'importance de la physiologie du fruit dans cette relation hôte/pathogène, et notamment la réponse biochimique localisée pour inhiber le développement du pathogène. Nous proposons de comprendre, à travers une approche intégrée pré-/post-récolte, comment la physiologie du fruit,modulée par des pratiques culturales influence la sensibilité de l’ananas à la tache noire et plus globalement la qualité du fruit. L'objectif principal de la thèse est de mettre au point un itinéraire technique permettant la stimulation des mécanismes de défense (composés phénoliques)et la limitation du développement de la maladie des taches noires.


  • Pas de résumé disponible.