Rôle de l'organisation nucléaire dans la formation des translocations chromosomiques

par Reynand jay Canoy

Projet de thèse en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Yegor Vassetzky.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Cancérologie : biologie - médecine - santé , en partenariat avec Signalisation, noyaux et innovations en cancérologie (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 29-08-2017 .


  • Résumé

    Les translocations chromosomiques étant étroitement liées à la carcinogenèse, il est important d'en comprendre les facteurs favorisants et leurs rôles dans la transformation cellulaire. Ainsi, nous étudierons les facteurs qui influent sur l'apparition des translocations dans différentes cellules humaines saines et transformées telles que les cellules sanguines, rénales, pulmonaires et ovariennes. Après avoir identifié un groupe de gènes cibles, nous utiliserons le système Crisper/Cas9 pour induire simultanément dans deux locis différents, des cassures double brins d'ADN et secondairement l'apparition de translocations. Nous étudierons la fréquence de ces translocations en fonction de l'expression des gènes des locis cibles, de la distance entre les deux locis dans l'espace nucléaire 3D, de l'association de ces locis avec l'hétéro ou l'euchromatine mais également en fonction du type cellulaire. Ce projet utilisera des techniques telles que la 3D-FISH, la RT-qPCR, le Western blot et l'immunoprécipitation. Plusieurs hypothèses seront ainsi testées pour expliquer les mécanismes de formation des translocations chromosomiques. Plus précisément, nous étudierons l'identité des gènes, la distance spatiale entre les deux locis, l'efficacité des processus de réparation d'ADN des cellules ainsi que l'activation ou l'inhibition des voies de signalisation de la transcription. A la fin du projet, nous essayerons de proposer à partir des résultats obtenus, un modèle sur la formation des translocations chromosomiques.

  • Titre traduit

    Role of the Nuclear Organization in Generation of Chromosomal Translocations


  • Résumé

    As chromosomal translocations have been linked to carcinogenesis, it is important to understand the factors that affect them and the role that they play in cell transformation. In line with this, we will investigate the factors that affect the probability of chromosomal translocations in different cell types. This project will include healthy and transformed human cells from the blood, kidney, lungs and ovary. To do this, we shall be using the CRISPR/Cas9 technology in elucidating how translocations occur between different loci. We shall identify different sets of genes and use the CRISPR/Cas9 system to induce double-strand breaks simultaneously in two gene loci, which will then will induce translocations. We shall study the frequency of these induced translocations in relation to expression of genes in the target loci, the distances between loci in the 3D nuclear space, their association with hetero- and euchromatin and cell type. This project will use techniques such as 3D FISH, RT-qPCR, western blotting and immunoprecipitation. From this, we shall be testing several hypotheses that explain how chromosomal translocations arise. Specifically, we shall be looking at the identity of the genes and their spatial distance from each other, the DNA repair efficiency of the cells, and the activation or silencing of transcription pathways. In the end, a mechanism on how chromosomal translocations occur will be proposed from the data that will be generated from this project.