Traduire le terrorisme entre Orient et Occident (post-attentats) : Phraséologie, terminologie, enjeux et représentations

par Abdelhamid Skikri

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Abdenbi Lachkar.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec IRIEC - L'institut de recherche intersite études culturelles (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Les événements du 11 septembre 2001 ont déclenché « une avalanche de paroles, de discours et d'images » qui ont étourdi le monde. Ils ont cristallisé dans la mémoire collective des peurs et des haines qui traversent notre monde depuis plusieurs siècles. Terrorisme, radicalisation, fanatisme religieux, extrémisme islamiste, djihadisme, islamo-fascisme (…) sont surement depuis le 11 septembre les mots les plus intensément employés sur la scène politico-médiatique comme dans les conversations de salon, même si ces notions n'ont pas le même sens. Même encore, leurs significations et usage ne reflètent pas la réalité sémantique qu'elles en possèdent en premier lieu. Cette thèse se propose de repenser la traduction du terme « terrorisme », dans les discours politiques et médiatiques (DPM), et comment est perçu en « Orient » comme en « Occident » après les attentats du 11 septembre 2001, dans un prisme géopolitique ; et ayant comme cadre théorique les théories de la traduction, et ce afin d'examiner certaines phénomènes linguistiques qui sautent aux yeux. Il sera question, ainsi, d'observer la mise en œuvre des stratégies et procédés de la traduction orientée des DPM dans un large corpus composé de traductions en français et en arabe, entre le 11 septembre 2001 et 2017. Ce travail de recherche s'articule autour de questions centrales : quelles sont les stratégies et les procédés de la traduction orientée en traductologie ? Quels sont leurs mécanismes de fonctionnement ? Quels sont les retombées de la traduction idéologisée sur les enjeux de l'usage et de la traduction de la terminologie liée au « terrorisme » dans les sociétés non arabes et arabophones, une fois les enjeux géopolitiques rentrent en jeu ? Dans son ensemble, notre travail de recherche devrait avoir comme objectif de faire évoluer la théorie vers un véritable consensus entre les spécialités du domaine (linguistes, traductologues, politologues, analystes stratégiques, experts en matière de sécurité et prévention contre le terrorisme). Mais encore, normaliser les définitions de certains notions liés au « terrorisme », afin d'en éviter tout usages médiatique et politique déplacé et ses retombées sur l'identité des individus en Europe notamment, mais aussi, sur le dialogue interculturel entre l'Orient et l'Occident dans un monde, qui devient de plus en plus globalisé.

  • Titre traduit

    Translate the terrorism between East and West (post-attacks): Phraseology, terminology, stakes and representations


  • Résumé

    The events of September 11, 2001 have triggered 'an avalanche of words, speeches and images' that stunned the world. They have crystallized memories of fear and hatred that cross our world for several centuries. Terrorism, radicalization, religious fanaticism, Islamist extremism, jihadism, Islamo-fascism (...) are probably the most intensely used words on the political and media scene as in parlor conversations since September 11, though these notions do not stand for the same meaning. Even then, their meanings and usage do not reflect the semantic reality they possess in the first place. This thesis proposes to rethink the translation of the term 'terrorism', within political and media discourses (PMD), and the way it is perceived in 'the Orient' as in 'the Occident' after the 9/11 attacks as seen at a geopolitical prism. This study deals with the theories of translation within a theoretical framework, in order to examine certain linguistic phenomena that seem obvious. This, however, raises the question of observing the implementation of certain strategies and processes in regards to the oriented translation of PMD upon large body basis in both French and Arabic translations between September 11, 2001 and 2017. This research focuses on the following key questions: what are the oriented translation strategies and technics which are grounded into the translation studies area? What are their operating mechanisms? What are the consequences of the ideological translation in terms of challenges and terminology related to 'terrorism' in non-Arab and Arabic-speaking societies, once the geopolitical stakes come into play? As a whole, our research should aim at developing theories towards a real consensus between different specialties of the field (linguists, translators, political scientists, strategic analysts, security and prevention against terrorism experts); in addition to standardizing the definitions of certain notions related to 'terrorism'. The aim is to avoid any misuse of media and politics, and its repercussions on the individuals' identity mainly in Europe, as well as the intercultural dialogue between the East and the West in an increasingly globalized world.