Traduire le terrorisme entre Orient & Occident (2012-2019) Etude contrastive selon une approche bilingue, analyse terminologique et phraséologique, enjeux et représentations

par Abdelhamid Skikri

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Abdenbi Lachkar.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec LLACS - Langues, Litteratures, Arts et Cultures des Suds (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Traduire les discours politique et médiatique (désormais DPM) entre Orient et Occident - selon une approche bilingue, depuis les événements du 11/09/2001 - offre des perspectives de recherches intéressantes sous un prisme qui unit les sciences du langage, les études sur les médias, les sciences politiques et la traductologie. Cette transdisciplinarité enrichit davantage les réflexions, notamment en ce qui est des usages discursifs des DPM par les différents acteurs à enjeux antagonistes, au sein des sociétés hétéroclites. Ce constat nous mène à dégager des questionnements pertinents sur cette problématique pour parvenir à appréhender de manière rationnelle et non tendancielle les phénomènes langagiers qui foisonnement autour de ce thème depuis le 11 septembre. C'est dans ce contexte que cette thèse se propose d'étudier, d'un premier volet, les traductions fournies par les médias des DPM, et dans un autre, à clarifier les termes les plus récurrents liés au « terrorisme ». Pour atteindre cet objectif, il sera question d'observer la mise en œuvre des stratégies de la traduction orientée à partir d'un grand corpus composé de traductions simultanées puisés dans une éventail de programmes de télévision transmis par les deux chaines Aljazeera et France 24 en arabe de DPM (interviews, débats et conférences de presse) collectés durant la période 2012 – 2019. Notre thèse s'articule autour de cinq questions centrales : Quelles sont les stratégies de traduction orientées ? Quels sont ses outils ? Comment ils fonctionnent ? Est-ce que la neutralité/transparence est en déclin, quand les enjeux politiques entrent en jeu ? Et quels sont les enjeux et représentations et moyennant quelle terminologie/phraséologie ? Partant de notre conviction que le choix des mots et expressions est crucial dans ce genre de discours, comme l'affirme Blanchet : 2017) « On a affaire à un retournement d'un terme et d'une notion, instrumentalisés et noyés dans un matraquage de discours ». Pour mener à bien cette investigation, nous avons élaboré un appareillage conceptuel dont la Théorie du Skopos constitue le cadre sur le volet traduction. On aura l'occasion, par la suite, d'effectuer une analyse contrastif des termes les plus récurrents liés au « terrorisme » dit « islamiste », toujours selon une approche arabe - français. Nos analyses, seront illustrées, au fur et à mesure, par des exemples avec des commentaires sur les traductions. qui aideront à élargir les voies du dialogue interculturel où le rôle du traducteur/interprète devient de plus en plus prééminent.

  • Titre traduit

    Translating terrorism between East and West (2012-2019) Contrast study using a bilingual approach, terminology and phraseological analysis, issues and representations


  • Résumé

    According to a bilingual approach, translating political and media discourse (now PMD) between the East and the West has been offering, since the events of 11/9, interesting research perspectives under a prism that combines translation studies, terminology, discourse analysis and political and intercultural studies. This transdisciplinarity further enriches thoughts, particularly in terms the discursive uses of DPM by the various actors with antagonistic stakes in heterogeneous societies. This remark leads us to identify relevant questions on this issue in order to have a rational and non-tendentious understanding of the language phenomena that have abounded around this theme since September 11. It is in this context that this thesis intends to study, firstly, the translations provided by the DPM media, and, secondly, to clarify the most recurrent terms related to "terrorism". To this end, it is necessary to observe the implementation of translation strategies oriented from a large corpus composed of simultaneous translations, extracted from a range of television programs broadcasted by the Aljazeera and France 24 channels in Arabic by DPM (interviews, debates and press conferences) collected during the period 2012 - May 2019. Based on our conviction that the choice of words is crucial in this kind of speech, this thesis explores five key questions as follows: What are the oriented translation strategies? What are its tools? How do they work? Is neutrality/transparency in decline when political issues come into play? And what are the issues and representations with what terminology? We deal with a "reversal of a term and a notion, instrumentalized and drowned in a hype" (Blanchet: 2017). To carry out this investigation, I have developed a conceptual apparatus based on the Skopos Theory. I will then have the opportunity to carry out a contrasting analysis of the most recurrent terms related to "terrorism" known as "Islamist", always according to an Arab - French approach. All this will be gradually culminated in comments on the translations, Islam image and identity construction and will also propose appropriate solutions, which will help to broaden the channels of intercultural dialogue, where the role of the translator/interpreter is becoming increasingly prominent.