Intégrité des habitats benthiques du plateau continental face aux perturbations physiques naturelles et aux arts trainants : quelles méthodes d'observations ? Comment suivre le retour vers un bon état écologique ?

par Cyrielle Jac

Projet de thèse en Sciences de la Mer

Sous la direction de Sandrine Vaz et de Nicolas Desroy.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec MARBEC - Centre pour la Biodiversité Marine, l'Exploitation et la Conservation (laboratoire) depuis le 09-10-2017 .


  • Résumé

    Il est nécessaire de décrire les habitats marins et la distribution des principales espèces macrobenthiques, de caractériser les effets des pressions anthropiques ou encore l'évaluation de la capacité des écosystèmes benthiques à s'adapter aux perturbations d'origine humaine. Sur le plateau continental, la pêche aux arts traînants (chalut et dragues) étant la source de perturbation majeure des fonds, c'est envers l'évaluation de cette dernière qu'est centrée la présente étude de recherche. Deux secteurs seront considérés : la Manche, bassin épicontinental soumis à un très fort hydrodynamisme et dont les fonds sont essentiellement grossiers et le Golfe du Lion, au régime hydrodynamique plus calme et dont les fonds sont dominés par des sédiments fins. Les deux secteurs considérés faisant l'objet d'une forte pression de pêche aux arts traînants, les objectifs de ce projet sont de juger de l'impact des activités de pêche aux arts traînants dans des contextes hydrodynamiques et sédimentaires variés. L'objectif de ce projet sera traité au travers de trois questions : 1. Comment suivre l'état écologique des habitats benthiques du plateau continental ? 2. Quelles espèces, selon les types sédimentaires concernés, sont à considérer prioritairement en tant qu'indicateurs d'habitats benthiques sensibles à l'effort de pêche ? 3. L'influence de l'hydrodynamisme peut-il masquer les effets de la pêche selon les habitats considérés ? Comment définir le « bon état écologique » ?

  • Titre traduit

    Integrity of continental shelf benthic habitats with regards to natural physical and bottom fishing gear disturbances: which methods of observation? How to monitor the return to good environmental status?


  • Résumé

    Marine habitat and distribution of main macrobenthic species, effects of anthropogenic pressures and evaluation of the ability of benthic ecosystems to adapt to human disturbance need to be described. On the continental shelf, fishing with bottom gears (trawls and dredges) is known to be the major source of disturbance of seabeds. The research work proposed aims to evaluate the impact of this perturbation, through two case studies: the English Channel, an epicontinental sea basin characterized by very strong hydrodynamics and coarse sediments and the Gulf of Lion, characterized by a calmer hydrodynamic regime and seabeds dominated by fine sediments. Both study sites experience heavy fishing pressure by bottom trawling. In this context, the aim of this project is to assess the impact of bottom impacting fishing activities in various hydrodynamic and sedimentary environments. This objective will be processed through three questions: 1. How can we follow the ecological status of benthic habitats on the continental shelf? 2. Which species, according to the sedimentary types concerned, are primarily considered as indicators of benthic habitats sensitivity to fishing pressure? 3. Can the influence of hydrodynamics mask the effects of fishing depending habitats considered? How can we define the "good ecological status".