Analyse pétrostructurale et thermochronologie basse température d'un système géohydrothermal associé à une faille normale : L'exemple de la Faille de la Têt

par Gaétan Milesi

Projet de thèse en Géosciences

Sous la direction de Roger Soliva et de Patrick Monié.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau (Montpellier ; École Doctorale ; 2015-...) , en partenariat avec GM - Géosciences Montpellier (laboratoire) depuis le 09-10-2017 .


  • Résumé

    Les modélisations numériques récemment effectuées ont permis de proposer un modèle de couplage entre tectonique (rejet, endommagement), érosion et anomalie thermique sur un drain crustal majeur des Pyrénées, la faille de la Têt. Afin de vérifier les résultats de ces modèles, nous proposons d'estimer la dimension et l'amplitude de l'anomalie thermique récente de cette faille à l'aide d'une analyse thermochronologique basse température (U-Th)/He ciblée au voisinage de la faille. Nous utilisons les données d'érosion quantifiées sur la zone étudiée à l'aide de méthodes diverses. Les premiers âges obtenus, très jeunes proches de la faille, confirment la tendence attendue pour une anomalie thermique positive et suggèrent que de forts gradient géothermiques peuvent exister proche des failles en contexte continental non magmatique.Cette approche sera couplée à une analyse cartographique et pétro-minéralogiques des altérations hydrothermales.

  • Titre traduit

    Petrostructural analysis and low temperature thermochronology of a geohydrothermal system associated with a normal fault: The example of the Tet fault


  • Résumé

    Numerical modeling propose a model of coupling between tectonics (rejection, damage), erosion and thermal anomaly on a major crustal drain of the Pyrenees, the Têt fault. In order to verify the results of these models, we propose to estimate the size and the amplitude of the recent thermal anomaly of this fault using a low thermochronological analysis temperature (U-Th) / He near the fault. We use the quantified erosion data on the study area using various methods. The early ages obtained, very close to the fault, confirm the expected tendency for a positive thermal anomaly and suggest that strong geothermal gradients may exist close to faults in a non-magmatic continental context. This approach will be coupled with a cartographic and petro-mineralogical analysis of hydrothermal alterations.