Biosensors polyvalents déchiffrement des activités glycozymatiques

par Daniel Marquez Martin

Projet de thèse en Chimie Biologie

Sous la direction de Didier Gasparutto (csv) et de Aurélie Bouchet-spinelli.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Chimie et Sciences du Vivant , en partenariat avec Systèmes Moléculaires et Nano Matériaux pour l'Énergie et la Santé (laboratoire) et de Structure et Propriétés des Glycomatériaux (equipe de recherche) depuis le 08-11-2017 .


  • Résumé

    Les organismes vivants dépendent des sucres pour les propriétés structurales (cellulose, chitine ...), métabolisme ou processus de reconnaissance cellulaire (groupes sanguins). Tous ces sucres sont synthétisés par une classe d'enzyme appelée glycosyltransférase (GT) qui transfèrent un résidu de sucre à partir d'une molécule donneuse activée (généralement un sucre nucléotidique) vers une molécule acceptrice spécifique (c'est-à-dire un autre résidu de sucre). En fait, le manque de caractérisation biochimique des GT est actuellement un goulet d'étranglement important dans Glycosciences, ce qui entrave fortement le développement d'applications à forte valeur de marché. Ainsi, nous visons à développer un nouvel outil technologique pour déterminer les spécificités du sucre et les activités enzymatiques de ces enzymes. L'imagerie par résonance plasmatique de surface est une technique puissante pour démontrer la pertinence biologique de l'interaction moléculaire car elle permet la surveillance cinétique des activités enzymatiques en temps réel et sans étiquetage. Ce projet de doctorat envisage de concevoir un biocapteur capable de caractériser à la fois les spécificités du sucre et les activités des GT. Il combinera l'expertise de deux laboratoires au campus de Grenoble (CERMAV) et au CEA (SyMMES / CREAB) et devrait également ouvrir la voie à une conception de biocapteur sur mesure selon les besoins de tous les laboratoires du consortium Glyco @ Alps .

  • Titre traduit

    Versatile biosensors deciphering glycoezymatic activities


  • Résumé

    Living organisms depend on sugars for structural properties (cellulose, chitin…), metabolism or cell recognition processes (blood groups). All these sugars are synthesized by a class of enzyme named glycosyltransferase (GT) that transfer a sugar residue from an activated donor molecule (usually a nucleotide-sugar) to a specific acceptor molecule (i.e. another sugar residue). Actually the lack of biochemical characterization of GTs is currently a major bottleneck in Glycosciences, strongly hindering the development of high-market-value applications. Thus, we aim to develop a novel technological tool to determine sugar specificities and enzymatic activities of these enzymes. Surface Plasmon Resonance imaging is a powerful technique to demonstrate the biological relevance of molecular interaction as it allows the kinetic monitoring of enzymatic activities in real time and without any labeling. This PhD project envisions conceiving a biosensor able to characterize both the sugar specificities and the activities of GTs. It will combine the expertise of two labs at Grenoble campus (CERMAV) and at CEA (SyMMES/CREAB), and is also expected to open the way to a tailormade biosensor conception according to the needs of all the labs of the Glyco@Alps consortium.