Poursuite collective d'opportunités entrepreneuriales à l'international des éco-PME

par Marcela Contreras Cruz (Narvaez pinto)

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Karim Messeghem et de Alexis Catanzaro.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de École doctorale Economie Gestion de Montpellier , en partenariat avec MRM - Montpellier Recherche en Management (laboratoire) depuis le 30-09-2017 .


  • Résumé

    Les PME doivent relever de nombreux défis pour identifier et exploiter les opportunités entrepreneuriales sur les marchés étrangers (Leonidou, 2004 ; Paul, Parthasarathy, & Gupta, 2017). Une approche collective pourrait leur permettre de surmonter leur manque de ressources en partageant les coûts et les risques (Costa, Soares, & De Sousa, 2016 ; Ghauri & Elg, 2018). Toutefois, la recherche d'opportunités entrepreneuriales et son impact sur les performances internationales ont été étudiés seulement d'un point de vue individuel (Mainela, Puhakka, & Sipola, 201 8). Les PME vertes représentent un contexte d'étude intéressant pour deux raisons : (1) elles ont l'intention de résoudre des problèmes environnementaux (par exemple, la perte de biodiversité, la pollution) qui affectent les sociétés du monde entier (Kuckertz, Berger, & Gaudig, 2019) ; (2) elles proposent des produits et services hautement innovants (Mrkajic, Murtinu, & Scalera, 2019), ce qui signifie qu'elles sont souvent confrontées à la création d'opportunités entrepreneuriales. Pourtant, les recherches empiriques sur l'action collective des entreprises vertes restent rares (Pinkse & Groot, 2015 ; Wigger & Shepherd, 2019). Dans cette thèse, nous cherchons à examiner comment les PME vertes peuvent collectivement poursuivre des opportunités entrepreneuriales internationales. Pour répondre à cette question, une approche méthodologique mixte est utilisée, comprenant une étude exploratoire qualitative, suivie d'une étude quantitative confirmatoire. Les résultats de cette recherche permettront de mieux comprendre comment les PME vertes utilisent l'action collective pour saisir les opportunités d'entrée sur les marchés internationaux et son influence sur leur performance.

  • Titre traduit

    Collective pursuit of entrepreneurial opportunities at the international level of green SMEs


  • Résumé

    SMEs face many challenges in identifying and exploiting entrepreneurial opportunities in foreign markets (Leonidou, 2004; Paul, Parthasarathy, & Gupta, 2017). A collective approach could enable them to overcome their lack of resources by sharing costs and risks (Costa, Soares, & De Sousa, 2016; Ghauri & Elg, 2018). However, the pursuit of entrepreneurial opportunities and its impact on international performance have not only been studied from an individual perspective (Mainela, Puhakka, & Sipola, 201 8). Green SMEs represent an interesting context of study for two reasons: (1) They intend to solve environmental issues (e.g. loss of biodiversity, pollution) that affect societies worldwide (Kuckertz, Berger, & Gaudig, 2019); (2) They propose highly innovative products and services (Mrkajic, Murtinu, & Scalera, 2019), which means that they're often confronted with the creation of entrepreneurial opportunities. Yet, empirical research on the collective action of green enterprises remains rare (Pinkse & Groot, 2015; Wigger & Shepherd, 2019). In this thesis, we aim to examine how green SMEs can collectively pursue international entrepreneurial opportunities. To respond to this question, a mixed methodology approach is used, including a qualitative exploratory study, followed by a quantitative study. The results from this research will provide a better understanding of how green SMEs use collective action to seize opportunities to enter international markets and its influence on their business performance.