SpinOrbitronique à base d'oxydes

par Victor Haspot

Projet de thèse en Physique

Sous la direction de Agnès Barthelemy et de Manuel Bibes.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Physique en Île-de-France (Paris) , en partenariat avec Unité Mixte de Physique CNRS/Thales (UMR 137) (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2017 .


  • Résumé

    Le projet OISO (SpinOrbitronique à base d'oxydes) explore le potentiel d'oxydes pérovskites composés de métaux de transition dans une perspective spinorbitronique. La spinorbitronique exploite le couplage spin-orbite afin d'obtenir des courants de spin sans utiliser des ferromagnétiques (FM). Tout en conservant des changements d'aimantation efficaces, ce champ d'étude permettrait de réduire la dissipation de chaleur des dispositifs à faible puissance. Pour cela les oxydes de métaux de transition constitue un matériau de base pour des aimantations cohérentes de longue durée et des conversions entre les courants de charge et les courants de spin. Ils permettraient la manipulation de données avec des faibles puissance. Pour montrer le potentiel de ces TMO-Spinorbitronique, nous devons définir et tester des circuits magnoniques reconfigurables combinant des ferromagnétiques de faible amortissement et des ferroélectriques ou des matériaux avec un fort couplage spin-orbite pour configurer des courants de spin. Ces circuits seront développés sous forme d'interféromètre à courant de spin pour de futures logiques magnoniques et l'électronique RF.

  • Titre traduit

    Oxide-based Spinorbitronics


  • Résumé

    The projet OISO (OxIde-based SpinOrbitronics) explores the potential of transition metal oxide (TMO) perovskites for SpinOrbitronics. SpinOrbitronics exploits the spin-orbits coupling (SOC) to obtain spin currents without ferromagnets (FM), more efficient torquex to switch magnetization and reduced heat dissipation for low power scalable devices. TMO constitute a material platform of structurally well-matched compounds including FMs with low damping coefficients for long-tasting magnetization coherernce, materials with large SOC for spin-charge interconversion, compounds for low power data manipulation. To show the potential of TMO-SpinOrbitronics, we will define and test reconfigurable magnonic circuits combining low damping FMs and ferroelectrics or SOC materials to tune spin wave attenuation. They will be used to design an active phase shifter and a spin wave interferometer for RF electronics and future magnonic logics.