Effets de la consomation chronique de sucrose et de saccharine sur l'activité cérébrale, sa neurochimie, et ses fonctions, aux différents âges de la vie. Modélisation chez la souris.

par Héloïse Hamelin

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Sylvie Granon.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Signalisations et réseaux intégratifs en biologie (Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne) , en partenariat avec Neuro-PSI - Institut des Neurosciences Paris Saclay (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 30-09-2017 .


  • Résumé

    Notre objectif est d'étudier les effets de la consommation chronique de sucre et de saccharine sur l'activité cérébrale et les processus mentaux chez la souris. Nous nous intéresserons aux fonctions émotionnelles, sociales et cognitives à plusieurs periodes de la vie : à des stades précoces (correspondant à l'enfance chez l'humain), l'adolescence, l'âge adulte, et le viellissement. Ce projet étudiera l'impact de la consommation de produits sucrés qui sont, chez l'humain, consommés de façon quotidienne, souvent depuis l'enfance. Nous utiliserons des approches multi-échelles, des niveaux comportementaux aux aspects cellulaires afin de rechercher des marqueurs individuels de la vulnérabilité (ou de la résistance) aux effets potentiellement délétères de ces produits. Les modèles animaux permettent un contrôle exhaustif de l'environnement de vie pendant de longues periodes et leur appétence pour les produits sucrés est observée chez tous les mammifères. Reposant sur des données préliminaires que nous avons acquises ces deux dernières années, cette étude apportera des connaissances nouvelles -et uniques- quant à l'action du sucre et des édulcorants sur notre santé mentale. Il est notable que nous savons actuellement pas comment ces produits affectent le fonctionnement cérébral, en particulier lorsqu'ils sont consommés de façon prolongée et continue depuis l'enfance.

  • Titre traduit

    Effect of chronic consumption of sucrose and saccharine on brain activity, neurochemistry, and functions from childhood to old age in mouse models.


  • Résumé

    Our objectives are to investigate the effect of chronic sucrose and saccharine consumption on brain activity and functions in mouse models. We are focusing on emotional, social and cognitive processes and will look at various time point, i.e., during early development (corresponding to human childhood), during adolescence, at adulthood, and at old age. The project aims at studying the impact of sweetners, chronically consummed by everyone and spontaneously prefered by all mammals, on multiple brain functions, using a multiscale approach, and at various ages. Only animal models allow a perfect and exhaustive control of environmental factors on the brain during a long period of time. They will thus allow us to look for individual biological vulnerability (or resilience) markers associated to detrimental effect on brain functions at the various ages. This study will extend our current knowledge about how sucrose or saccharine regular consumption is acting on our mental health. It is noticeable that we currently don't understand how sweetners and sweetness enhancers may affect our mental health and studies on this topic are rare, specifically with chronic investigations