Recherche générique de la nouvelle physique avec des événements inclusifs du boson Z à grande impulsion transverse avec le détecteur ATLAS au LHC

par Kunlin Han

Projet de thèse en Physique des particules

Sous la direction de Zhiqing Zhang.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec l'University of Science and Technology of China , dans le cadre de École doctorale Particules, Hadrons, Énergie, Noyau, Instrumentation, Imagerie, Cosmos et Simulation (Orsay, Essonne) , en partenariat avec LAL - Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    Run-2 data samples that are being taken at the LHC at 13 TeV provide a unique opportunity to search for new particle and physics predicted by a large number of theories or models beyond the standard model. By tagging a high pT Z boson, one would be sensitive to new resonance production of pp -> Y -> ZX. The new resonance could be either X or Y. Given that the invariant masses of both X and Y can be fully reconstructed, the new resonance may be revealed by inspecting two dimensional plot of mX and mY. The high pT requirement also suppresses largely the dominant QCD background. The search has the advantage that it can be performed in a model independent way and has different final states to probe different resonances.

  • Titre traduit

    A generic search for new physics with inclusive Z boson events at large transverse momentum with the ATLAS detector at the LHC


  • Résumé

    Les échantillons de données Run-2 qui sont pris au LHC à 13 TeV offrent une occasion unique de rechercher de nouvelles particules et physique prédites par un grand nombre de théories ou de modèles au-delà du modèle standard. En sélectionnant d'événements inclusifs du boson Z à grand moment transverse, on serait sensible à la nouvelle production de résonance de pp -> Y -> ZX. La nouvelle résonance pourrait être soit X soit Y. Étant donné que les masses invariantes de X et Y peuvent être entièrement reconstruites, la nouvelle résonance peut être révélée en inspectant la distribution bidimensionnelle de mX et mY. L'exigence de grand moment transverse supprime également largement le bruit de fond dominant de QCD. Cette recherche a l'avantage qu'elle peut être effectuée de manière indépendante du modèle et a différents états finals pour sonder différentes résonances.