Luchino Visconti et l'adaptation cinématographique d'oeuvres littéraires : focalisation, inspiration, transposition.

par Emma Ait Aattou

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Michel Delon.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) depuis le 04-12-2008 .


  • Résumé

    Le cinéma italien prend véritablement essor peu avant la Première Guerre Mondiale. Cette nouvelle industrie connaît un élan considérable dans le pays durant de nombreuses années, notamment grâce à la multiplication des salles obscures à Rome et à Naples. Après une période où les metteurs en scène se consacrent aux courts-métrages, l’avènement du parlant dans l’art cinématographique apporte d’importants changements, et ce, à échelle mondiale. Par ailleurs, le succès florissant du septième art révolutionne le champ artistique italien qui se démarque, une fois de plus, grâce au long-métrage. L’on compte parmi les précurseurs, Francesco Bertolini, Giovanni Patrone ; le néo-réalisme serait né ente le 'Toni' de Jean Renoir et l'’Ossessione' de Luchino Visconti. Et c’est autour des adaptations cinématographiques d’ouvrages littéraires de Luchino Visconti que notre étude s’attache, au gré des focalisations, inspirations et transpositions du réalisateur milanais. Ainsi l’œuvre colossale du comte de Lonate Pozzolo se mue en banque de données à la source inépuisable.


  • Résumé

    Italian cinema truly takes off shortly before World War I. This new industry was thriving fast for several years, especially thanks to the 'dark rooms' of Rome and Naples. After a brief period during which directors tended to devote themselves more to short films, the rise of ''talkies'' in the realm in cinematographic art brought about major changes, and this, on an international scale. Furthermore, the increasing popularity of the seventh art may be considered an actual revolution within the Italian artistic field, which distinguishes itself, once more, through the empasis on feature films. Among the major pioneers can be mentionned, for instance, such directors as Francesco Bertolini and Giovanni Patrone. Neo-realism may be considered to originate somewhere between Jean Renoir's 'Toni' and Luchino Visconti's 'Ossessione'. And thus this study will be concerned with the cinematographic adaptations of literary works by Luchino Visconti, through what are here termed the focalizations, inspirations and transpositions of the Milanese director. The overwhelming body of work of the Earl of Lonate Pozzolo becomes, as it were, an unlimites data-base for future contemplation.