Modélisation biomécanique personnalisée des mécanismes lésionnels de la hanche sur les sports de pivot : application au tennis de table.

par Thibault Marsan

Projet de thèse en Biomécanique et Ingénierie pour la santé

Sous la direction de Philippe Rouch, Patricia Thoreux et de Christophe Sauret.

Thèses en préparation à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris) , en partenariat avec IBHGC Institut de Biomécanique Humaine Georges Charpak (laboratoire) et de École nationale supérieure d'arts et métiers (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    La pratique du sport de haut niveau nécessite des charges et volumes l’entrainement considérables quel que soit le sport pratiqué. Si la pratique sportive quotidienne et raisonnée est connue pour avoir un effet bénéfique sur la santé, à trop forte dose, elle peut avoir un effet néfaste et ce d’autant plus qu’elle est pratiquée à des âges relativement jeunes. Le système musculo-squelettique (et en particulier les hanches et les genoux) semblent particulièrement sensibles entrainant dans les cas les plus important la nécessité d’avoir recours à la chirurgie pour remplacer une articulation par une prothèse avant que le joueur n’ait atteint 25 ans (l’âge moyen de pose de prothèse de hanche est généralement de 60 ans et le composant a une durée de vie allant de 10 à 20 ans). Dans ce contexte encore très mal documenté dans la littérature, la possibilité de pouvoir modéliser de façon personnalisée le geste sportif est une piste essentielle qui permettrait de comprendre si les évolutions néfastes observées sont génétiques ou liées à un geste traumatogène. Depuis plus de 10 ans, l’équipe sport et santé de l’Institut de Biomécanique Humaine Georges Charpak crée une base de données considérable d’enregistrement de sportifs de haut niveau (majoritairement inclus dans les équipes de France). Le but de ce travail de thèse est de proposer une nouvelle modélisation personnalisée de l’articulation de la hanche permettant de ré-analyser ces données afin de proposer des critères lésionnels et d’analyser dans quelle mesure ils sont liés à la morphologie musculosquelettique ou au geste sportif.

  • Titre traduit

    Personalized biomechanical modeling of hip injuries on pivot sports: application to table tennis.


  • Résumé

    The practice of high-level sport requires heavy workloads and training volumes regardless of the sport practiced. If daily and reasoned sports practice is known to have a beneficial effect on health, at a too high dose, it can have an adverse effect, especially if it is practiced at relatively young ages. The musculoskeletal system (particularly the hips and knees) appears to be particularly sensitive, leading in the most important cases to the need for surgery to replace a joint with a prosthesis before the player has reached 25 (the average age of hip replacement is typically 60 years and the component has a life span of 10-20 years). In this context, which is still poorly documented in the literature, the possibility of being able to model the sporting gesture in a personalized way is an essential way to understand whether the harmful developments observed are genetic or linked to a traumatic gesture. For more than 10 years, the sports and health team of the Georges Charpak Institute of Human Biomechanics has created a considerable database of high-level athletes (mostly included in the teams in France). The aim of this thesis is to propose a new personalized model of the hip joint allowing to re-analyze these data in order to propose lesional criteria and to analyze to what extent they are related to the musculoskeletal morphology or the gesture.