Etude de l'énergie noire avec les BAO dans les forêts Lyman-alpha des quasars du relevé eBOSS

par Thomas Etourneau

Projet de thèse en Astroparticules et cosmologie

Sous la direction de Jean-Marc Le Goff.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Particules, Hadrons, Énergie, Noyau, Instrumentation, Imagerie, Cosmos et Simulation (Orsay, Essonne) , en partenariat avec DSM-Institut de Recherche sur les lois fondamentales de l'Univers (Irfu) (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 30-09-2017 .


  • Résumé

    Le doctorant calculera la fonction de corrélation croisée entre les positions des quasars et celles des lignes d'absorption (des autres quasars) dans les données eBOSS. La prise de données a commencé en 2014 et se terminera en 2019 ou 2020, ce qui permettra au doctorant de disposer de l'ensemble des donnés. Ce travail implique de bien maitriser les questions de statistique et d'étudier finement des données physiques pour bien maitriser tous les effets systématiques qui pourraient les affecter. Il faudra ensuite extraire l'échelle BAO de la fonction de corrélation puis utiliser ce résultat pour étudier différents modèles d'énergie sombre. Il participera également à l'élaboration de simulations de spectres de quasars avec une corrélation physique, ce qui demande une bonne compréhension des transformées de Fourier discrètes. Il faudra ensuite produire un grand nombre de simulations sur des fermes de processeurs. Ces simulations seront développées à la fois pour eBOSS et pour Desi (Dark Energy Spectroscopic Instrument). Ce nouveau projet utilisera le télescope Mayall de 4m au lieu du télescope Sloan de 2.5m utilisé par SDSS, et il disposera d'un spectrographe beaucoup plus performant à la construction duquel le CEA-Saclay participe.

  • Titre traduit

    Study of dark energy with the BAO in the Lyman-alpha forest of eBOSS quasar survey


  • Résumé

    The PhD student will derive the cross-correlation function for quasar positions and positions of absorbtion lines in eBOSS data. The data have started to be taken in 2014 and will end in 2019 or 2020, which will allow the PhD student to have all the data available. This work needs a well understanding of statistical analysis and an accurate study of physical data to understand properly the systematics. Then the BAO scale should be extracted from the correlation function in order to study different dark energy models. The PhD student will also take part in elaborating simulations of quasar spectra, which require a well understanding of discrete Fourier transform. Then he will produces a large number of simulations. These simulations will be developed for both eBOSS and Desi. This new project uses the 4 meters Mayall telescope instead of Sloan telescope used for SDSS. It uses a more powerfull spectrograph, in which CEA-saclay is involved.