Comprendre et identifier les méthodes mixtes d'apprentissage techno-pédagogique permettant de juger de l'appropriation d'une formation MOOC au sein de l'Université de l'Ile Maurice.

par Gundeea Seeruttun (Narrainen)

Projet de thèse en Sciences de l'éducation - Cergy

Sous la direction de Vassilis Komis.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Ecole, mutations, apprentissages (laboratoire) depuis le 21-11-2016 .


  • Résumé

    En 2005 Maryaye S. fait état dans sa thèse du fait que le secteur de l'éducation à l'Ile Maurice passe par des changements radicaux depuis 2003, avec des réformes mises en place attendues de longue date. Le gouvernement aurait ainsi investi de manière substantielle dans l'éducation afin que les enfants accèdent à de meilleures écoles et bénéficient d'enseignants plus qualifiés. Il semblerait que la réussite scolaire soit à la hausse autant au primaire qu'au secondaire. La possibilité d'accéder aux études supérieures est en pleine expansion avec les formations à distance et l'enseignement par le biais de l'informatique et de la technologie. A défaut de pouvoir intervenir au niveau le plus bas dans l'éducation voire la maternelle, l'Université de l'Ile Maurice se propose d'apporter des changements dans l'enseignement et l'apprentissage pour les études supérieures. Pour ce faire l'Université de l'Ile Maurice propose une formation MOOC aux chargés de cours qui travaillent à plein temps ainsi qu'à 3 cohortes d'étudiants inscrits depuis 2016. Le MOOC dont il est question est le MOOC AFA, Apprendre et Faire Apprendre. Quand l'on évoque les formations MOOC l'on pourrait se positionner dans ce qui suit : ‘Qu'est-ce qu'apprendre sans se faire enseigner ?', Holec 1991. Habituellement, l'enseignant a pour rôle d'agencer l'apprentissage : ‘c'est à lui de définir ce qui va être acquis, de sélectionner les moyens (supports et tâches) à mettre en œuvre, de déterminer les modalités d'utilisation de ces moyens, d'évaluer les résultats obtenus et de gérer le parcours d'apprentissage. L'apprenant, quant à lui, n'a d'autre responsabilité que celle de faire les activités qui lui sont proposées : il n'intervient ni dans la définition, ni dans l'évaluation, ni dans la gestion de l'apprentissage', Holec 1991. Ce type d'éducation se définit comme l'apprentissage par enseignement. Ce mode d'apprentissage a pour effet de ‘décharger l'apprenant d'un certain nombre de tâches' et ‘rend l'apprentissage tributaire de l'enseignement, avec pour conséquence notamment, que cet apprentissage reste nécessairement non individualisé, renseignant ne pouvant définir, évaluer et gérer des programmes individuels', Holec 1991. Avec l'avènement de l'innovation techno pédagogique ce type de mode d'enseignement ne devient nullement nécessaire. Cet enseignement qui prévalait comme ‘un choix pédagogique délibéré' devient avec les formations à distance, ‘ l'apprenant reste maître des modalités de réalisation des actes d'apprentissage (il fait les activités proposées à son heure, à son rythme, dans le lieu de son choix), et, en partie, de la progression de l'apprentissage (il organise son apprentissage «à la carte», aucun «menu» fixe ne lui est imposé)', Holec 1991. L'on note dans ce type d'agencement de formation ‘ l'apprentissage … prise en charge en commun par renseignant et par les apprenants', Holec 1991. L'on introduit donc ici en allant plus loin dans le fait que l'apprenant soit maître de son apprentissage, le concept de processus d'acquisition autodirigé ainsi ‘l'apprenant apprend en étant son propre enseignant' , Holec 1991. L'on se permettait toutefois de préciser que dans un MOOC l'apprenant a accès au contenu pré enregistré d'une formation donc dans la gestion de son acquisition de connaissance l'apprenant est maitre de son apprentissage. L'on pourrait faire ici référence au terme ‘d'autodidactes, …des «personnes qui s'instruisent seules, sans maître»', Holec 1991. A la lumière de l'évolution de la posture des apprenants l'on propose de poser la problématique suivante : La question de recherche qui se pose est : Comprendre et identifier les méthodes mixtes d'apprentissage techno-pédagogique permettant de juger de l'appropriation d'une formation MOOC au sein de l'Université de l'Ile Maurice. Cette problématique pose plusieurs sous - problèmes : H1 : L'innovation techno-pédagogique briserait et déconstruirait l'approche traditionnelle de l'enseignement voire pyramidale (top-down) du système de l'éducation mauricien. H2 : La technologie changerait les méthodes d'enseignement traditionnelles auxquelles les apprenants ont été exposés durant leur scolarité. H3 : Le comportement des apprenants se modifierait quand ceux-ci seraient partie prenante et autonomes dans leur apprentissage. L'Université de l'Ile Maurice propose donc un MOOC hybride se basant sur le MOOC existant Apprendre et Faire Apprendre. Ce MOOC AFA sera à son deuxième jet en Octobre 2017. Ce MOOC comprend 6 semaines de cours. Chaque semaine comprend des capsules vides, des diaporamas explicatifs. Les activités sont 6 tests formatifs, 1 test par semaine et 1 test sommatif a la fin du cours. Lors de l'évaluation est pris en compte aussi le fait de remplir un formulaire d'appréciation de la formation aux modules 0, 1 et 3. L'analyse de données se fera basée sur les traces obtenues sur la plateforme MOOC, la plateforme MOODLE et le filmage des sessions de face à face sur le campus numérique France de l'Ile Maurice.

  • Titre traduit

    Identifying and understanding techno pedagogical mixed mode learning that helps to take ownership of a MOOC course at the University of Mauritius.


  • Résumé

    In 2005 Maryaye S. states in his thesis that the Mauritian educational system is going through drastic changes since 2003, with reforms taking place which had been planned since long.. The government had invested substantially in education so that children had access to better schools and take advantage of more qualified teachers. It seems that academic achievement is on the rise at primary and secondary levels. The possibility to gain access to tertiary education is also on the rise with distance education and teaching and learning via ICT and technology. Not being able to take action at the primary level of education, the University of Mauritius is proposing to make some amendments in the teaching and learning at tertiary level. In line with this idea the University of Mauritius is proposing a MOOC course to full time lecturers and to two cohorts of students. The MOOC is the AFA Mooc, Apprendre et Faire Apprendre.