L'enseignement de l'histoire à l'école primaire sous la IIIe République

par Philippe Cherel

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Patrick Garcia.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Arts, Humanité, Sciences Sociales , en partenariat avec AGORA - Laboratoire de recherche civilisation, identités culturelles, textes et francophonies (laboratoire) depuis le 30-10-2017 .


  • Résumé

    Le projet se propose d'explorer les pratiques des instituteurs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle pour enseigner l'histoire, sujet encore peu étudié dans la recherche historique. A partir des monographies communales rédigées par les instituteurs en 1899, à l'occasion de l'exposition universelle de 1900 se déroulant à Paris, il s'agit de questionner les usages de la transmission des savoirs historiques tout au long de l'école primaire. La recherche s'attachera à analyser les méthodes d'apprentissage exposées à travers leur récit, les organisations pédagogiques ainsi que les outils et le matériel mobilisés dans l'enseignement. Sans se limiter aux contenus des programmes et des manuels scolaires, L'étude aborde la question de la difficile application des prescriptions institutionnelles dans le quotidien ordinaire de la classe.

  • Titre traduit

    The teaching of history In French primary schools under the third Republic


  • Résumé

    The project intends to explore the practices of teachers at the end of the XIXth and early XXth century to teach history, a subject not yet studied in historical research. On the basis of the communal monographs written by the teachers in 1899, on the occasion of the World's Fair of 1900 in Paris, it is a matter of questioning the uses of the transmission of historical knowledge throughout primary school. The research will focus on analyzing the learning methods presented through their narrative, the pedagogical organizations and the tools and materials mobilized in the teaching. Without limiting to the content of curricula and textbooks, the study addresses the question of the difficult application of institutional prescriptions in the daily classroom activity.