À la confluence du droit byzantin et du droit musulman : contrats et investissements de l'aventure maritime

par Ramah EL TAYEB EL SADDIG

Projet de thèse en Histoire du droit et des institutions

Sous la direction de Dominique Gaurier, Alexandre Jeannin et de Frantz Mynard.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de DSP - Droit et Science Politique (Nantes) depuis le 11-07-2017 .


  • Résumé

    Le projet de ce travail est de tenter de montrer que les puissances musulmanes qui investirent les régions byzantines de la Syrie-Palestine, mais qui ne subjugueront définitivement l’Empire byzantin qu’en 1453, ne sont pas sans avoir repris en matière maritime bien des éléments à la législation byzantine, notamment celle des Basiliques, qui elles-mêmes ont beaucoup repris aux collections constituées au VIe siècle de notre ère par l’empereur Justinien. Il s’agira donc de montrer qu’entre les VIe et IXe siècles, des influences ont laissé de fortes traces même au sein du corpus de la législation proprement musulmane, témoignant en quelque sorte d’une forme de jus gentium, ou en arabe siyar, commun au bassin méditerranéen qui a permis de conserver des relations entre musulmans et non-musulmans, avec ses constantes ou aussi ses innovations.


  • Pas de résumé disponible.