Extension des méthodes d'affinement multipolaire de petites molécules aux macromolécules biologiques. Application à la structure de l'Aldose Réductase Humaine résolue à 0.66 A.

par Benoit Guillot

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Claude Lecomte et de Christian Jelsch.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Energie, Mécanique, Matériaux , en partenariat avec Historique (equipe de recherche) et de UNIVERSITE DE LORRAINE (Etablissement d'accueil) depuis le 02-11-1998 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.