Re-penser les processus d'intégration régionale d'un point de vue théorique. Une approche critique et comparative dans le but de parvenir à de nouvelles synthèses pour une meilleure politique étrangère et de sécurité commune européenne

par Marcello Ciola

Projet de thèse en Sciences Politiques

Sous la direction de Yves Palau.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec LIPHA - Laboratoire Interdisciplinaire d'Etude Politique HANNAH ARENDT (laboratoire) depuis le 16-10-2017 .


  • Résumé

    Grâce à un exercice comparatif entre l'UE et l'OCS, est-il possible de déceler les raisons de l'inefficacité de la PSDC et d'y répondre en reformulant un système cohérent de valeurs et de politique étrangère européenne ? La grandeur de l'Europe a toujours été construite sur une comparaison minutieuse avec ceux qui vivent ou vivaient au-delà des frontières européennes. Depuis quelques siècles, l'Europe s'est refermée sur elle-même, bloquée par l'égoïsme des états nationaux qui empêchent son processus d'intégration. La recherche part de cette présupposition philosophique ou métahistorique et reprend un exercice comparatif fondamental pour comprendre les défauts de l'intégration européenne qui mènent à l'inefficacité actuelle de la PSDC. L'évolution des pays de l'OCS et de l'OCS en elle-même, vers un système commun de valeurs, synthétisée dans l'Esprit de Shanghai, a façonné un système d'intégration multi-niveau particulier dans la politique étrangère qui, d'après son profil théorique et éthique, se traduit par une cohérence et une coordination de la politique étrangère et de défense commune. En observant l'OCS, la recherche va identifier plus précisément où le court-circuit «valeurs-cadre théorique-politique» se produit au niveau de la PSDC de l'UE et quelles sont les corrections théoriques possibles au système de gouvernance européen sur le sujet de la PSDC. L'objectif de la recherche est ainsi de restructurer le système de gouvernance de la PESC afin que les intérêts des États membres ne soient pas endommagés (comme dans l'OCS), pour permettre la création d'une Europe multi-niveaux et multi vectorielle. Enfin, la recherche veut souligner quelles devraient être les principales orientations de la PSDC, qui sont les États membres les plus impliqués dans chaque scénario et comment ils peuvent avec l'UE, dans chaque scénario, réaliser une stratégie cohérente avec les valeurs et les principes fondateurs afin de créer les conditions d'une win-win strategy entre les Etat membres.

  • Titre traduit

    Re-thinking regional integration processes from theoretical point of views A critical and comparative approach to reach new syntheses for a better European Common Foreign and Security Policy


  • Résumé

    Through a comparison between the EU and the SCO, is it possible to identify the reasons behind the ineffectiveness of the ESDP and to respond to it by reformulating a coherent system of European values and European foreign policy? The evolution of the SCO and his countries towards a common system of values, synthesized in the Shanghai Spirit, has shaped a particular multi-level integration system in foreign policy that, based on its theoretical and ethical profile, results into a coherent and coordinate ESDP. Observing how the SCO ESDP system works, it is therefore possible to identify more precisely where the short-circuit between values, theoretical framework and politics occurs in the ESDP of the EU and how we can fix it starting from a theoretical point of view. The objective of the research is to enhance ESDP governance system so that the interests of the Member States are not damaged (as it is in the SCO), in order to create a multi-level and multi-vector Europe. Finally, the research highlights what should be the main orientations of the ESDP, which are the Member States most involved in each scenario and how they can, in each EU scenario, realize a strategy that is consistent with the founding values and principles in order to create the conditions for a win-win strategy between the Member States.