Étude des Damage Associated Molecular Pattern molecules dans l'effet anti-ischémique médié par la ventilation liquide totale hypothermisante

par Emilie Boissady

Projet de thèse en Pathologie et recherche clinique

Sous la direction de Renaud Tissier.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SVS - Sciences de la Vie et de la Santé , en partenariat avec IMRB - Institut Mondor de Recherche Biomédicale (laboratoire) et de Eq 03 - Cardioprotection et pharmacologie des insuffisances coronaires et cardiaques (equipe de recherche) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    L'arrêt cardiaque extra-hospitalier est un problème majeur de santé publique. Dans ce contexte, le laboratoire d'accueil étudie une stratégie susceptible d'améliorer la récupération neurologique et de limiter le syndrome post-arrêt cardiaque après la réanimation. Cette stratégie consiste à induire un refroidissement généralisé (32-34°C) extrêmement rapide par la ventilation liquide totale (VLT) des poumons avec des perfluorocarbones. Expérimentalement, cela conduit également à des effets cardio-, neuro- et néphroprotecteurs très puissants dans des modèles d'ischémie locale ou généralisée. Dans le présent projet, nous faisons l'hypothèse que la protection permise par la VLT est liée à l'inhibition très précoce de la réponse inflammatoire au décours de la réanimation. Nous souhaitons étudier les éléments déclencheurs de cette réponse après un arrêt cardiaque, au travers de l'étude des "Damage associated moleculer patterns" molecules (DAMPs). Dans cette perspective, nous utiliserons un modèle de fibrillation ventriculaire chez le lapin et nous étudierons les effets de la vL, en lien avec la cinétique de libération et de l'effet de la High mobility group box 1 (HMGB1), la protéine S100B, l'interleukine 1 alpha et l'interleukine 33.

  • Titre traduit

    Role of Damage Associated Molecular Pattern molecules in the anti-ischemic effect mediated by hypothermic total liquid ventilation


  • Résumé

    Out-of-hospital cardiac arrest is a major public health concern. Thus, the host laboratory studies a new strategy to improve neurological outcomes and to prevent post cardiac arrest syndrome after resuscitation. It consists in the induction of ultra-fast systemic hypothermia (32-34°C) through the use of total liquid ventilation (TLV)with perfluorocarbons. Experimentally TLV lead to promising cardio-, neuro- et néphroprotective effects in local and systemic models of ischemia. In this project, we hypothesised that these protective effects are the result of early inhibition of the inflammatory response following cardiac arrest. In order to investigate the trigger of this inflammatory response, we've chosen to study the kinetic of release of some Damage associated molecular patterns molecules (DAMPs)and the effet of TLV on this kinetic. For this prurpose we will use a rabbit model of ventricular fibrillation and we will focus on 4 DAMPs : the High mobility group box 1 (HMGB1), the protein S100B, the interleukin 1 alpha et the interleukin 33.