L'apprentissage de la lecture chez les personnes porteuses du Syndrome de Prader-Willi.

par Vanina Morison

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Nathalie Marec-Breton et de Gaïd Le Maner-Idrissi.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de Education, Langages, Interactions, Cognition, Clinique , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie : Cognition, Comportement, Communication (equipe de recherche) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Apprendre à lire semble difficile pour les enfants porteurs du Syndrome de Prader-Willi (SPW). Les déficits cognitifs présents dans le SPW et les connaissances théoriques sur l'apprentissage de la lecture permettent de supposer que le fonctionnement neuropsychologique spécifique de cette population devrait avoir un impact sur les performances en lecture. La littérature relative aux apprentissages chez les personnes PW comporte peu d'études, dont aucune sur la lecture. Les mécanismes déficitaires ou préservés dans la lecture chez les personnes PW sont méconnus, alors que leur identification pourrait faciliter cet apprentissage. Le travail exploratoire engagé en Master, malgré ses limites, tend à montrer un accès à la lecture fragile, des déficits mais aussi des leviers potentiels. Cette thèse permettra, à partir du protocole utilisé en Master, de donner plus de poids aux résultats et d'affiner nos hypothèses. Deux études sont menées : une étude transversale s'intéressant à l'impact du fonctionnement neuropsychologique sur les performances en lecture, et une étude longitudinale s'intéressant à l'impact du profil cognitif sur l'entrée dans l'apprentissage de la lecture et l'installation des procédures de lecture. Elles seront poursuivies, notamment par un appariement à des groupes contrôles. Puis une expérimentation sera conçue pour préciser le poids des facteurs mis en avant dans ces études transversale et longitudinale. Il pourra s'agir d'une nouvelle étude transversale pour tester les facteurs mis en évidence et affiner notre compréhension de l'apprentissage de la lecture, ou bien d'une étude d’entraînement dans le cas de la proposition d’un dispositif de remédiation.


  • Pas de résumé disponible.