Propriétés de transport dans les oxydes à haute entropie

par Nicolas Osenciat

Projet de thèse en Chimie

Sous la direction de Nita Dragoe.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences Chimiques : Molécules, Matériaux, Instrumentation et Biosystèmes , en partenariat avec Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay (laboratoire) , Complexes du fer, catalyseurs d'oxydation (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    Ce projet vise à déterminer le potentiel d'un nouvel électrolyte solide, à conduction ionique du Li+ et du Na+ remarquable, pour une utilisation dans des batteries tout solide et dans des microbatteries. Ce nouvel électrolyte solide appartient à une nouvelle classe d'oxydes découverts récemment (CM Rost et al, Nature Communication, 2015). Cette nouvelle famille d'oxydes est formée suite à la stabilisation par entropie de configuration d'une phase “simple”, par exemple de type NaCl, à partir d'un mélange complexe d'oxydes binaires. Nous avons montré que certaines compositions de ces nouveaux oxydes peuvent présenter des constantes diélectriques colossales (N. Dragoe et colab., Phys Stat Sol RRL 2016), ou bien pour d'autres compositions une conductivité ionique du Li+ ou du Na+ remarquable (N. Dragoe et colab, J Mater Chem, 2016). Cette conductivité ionique remarquable pourrait faire de ces nouveaux matériaux des électrolytes solides plus performants que ceux utilisés à l'heure actuelle. Il s'agit pour l'instant des seules publications ayant trait aux propriétés de ces nouveaux matériaux.

  • Titre traduit

    Transport properties in high entropy oxides


  • Résumé

    The aim of this project is to determine the potential of a novel ion-conducting solid electrolyte of Li + and Na + for use in solid batteries and microbatteries. This new solid electrolyte belongs to a new class of oxides discovered recently (CM Rost et al, Nature Communication, 2015). This new family of oxides is formed following the configuration entropy stabilization of a 'simple' phase, for example of NaCl type, from a complex mixture of binary oxides. We have shown that some compositions of these new oxides may exhibit colossal dielectric constants (N. Dragoe et al., Phys Stat Sol RRL 2016), or for other compositions a remarkable Li + or Na + ionic conductivity (N. Dragoe and colab, J Mater Chem, 2016). This remarkable ionic conductivity could make these new materials solid electrolytes more efficient than those used at present. For the moment, these are the only publications dealing with the properties of these new materials.