Antidumping en Asie du Sud et de l'Est

par Neha bhardwaj Upadhayay

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Julie Lochard et de Catherine Bros.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec ERUDITE - Equipe de Recherche sur l'Utilisation des Données Individuelles Temporelles en Economie (laboratoire) depuis le 04-10-2017 .


  • Résumé

    Les nouveaux régimes politiques aux États-Unis et enGrande Bretagnesemblent avoir choisi des politiques commerciales plus enclines au protectionnisme. De nombreux travaux derecherche ontporté sur l'étude des déterminantset des conséquencesdes politiques protectionnistes, en particulier sur les droitsantidumping qui font partie des mesures les plus utilisées dans les pays développés et traditionnellement industrialisés. Dans le même temps, les économies émergentes en Asie du Sud et de l'Est se trouvent à uncarrefour. Elles doivent décider d'aller dans le sens d'un commerce ouvert et basé sur des règles ou de mettre en placedes politiques protectionnistes pour protéger les industries nationales. Cette thèseportera sur la compréhension des facteurs qui régissent les décisions d'antidumping dans les principales économies d'Asie du Sud et de l'Est. Plusieurs déterminants potentiels feront l'objet d'une analyse approfondie, notamment la taille du secteur affecté par le dumping, le type de produits et l'existence d'un accord commercial régional avec le pays accusé de dumping. Cette recherche examinera également les décisions économiques de la Chine qui est le pays le plus souvent accusé de dumping. Nous nous efforceronsd'évaluer d'éventuelles mesures de rétorsion prises par la Chine suite à la mise en place de droits antidumping. Enfin, la thèsese concentrera sur le détournement du commerce mondial en raison de décisions antidumping contre un pays d'Asie du Sud ou de l'Est. Nous chercherons en particulier à évaluer si le commerce détourné reste dans la région ou s'il sereportevers d'autres destinations. Cette thèses'appuiera sur des travaux publiés et traitera de questions originales à partir de données issues de la base sur l'antidumpingde la Banque Mondiale (Global Antidumping Database), de la base de données Comtradepubliée par l'ONU, et des statistiques financières internationales du FMI. Nous nous appuierons également sur des études de cas spécifiques basées sur les données fournies par les ministères du commerce de divers pays de la région d'Asie du Sud ou de l'Est.

  • Titre traduit

    Anti-Dumping in South and East Asia


  • Résumé

    The new political regimes in the US and United Kingdom seem to have chosen trade policies more inclined towards protectionism. Research has been focussed on studying the factors and impacts of protectionist policies, especially the most widely used antidumping policies, in developed and traditionally industrialised nations. At the same time, emerging economies in South and East Asia stand at crossroads where they must decide whether open, rules-based trade is to be embraced or whether protectionist policies should be implemented to protect domestic industries. This PhD thesiswill focus on understanding the factors that govern antidumping decisions in the major economies of South and East Asia. We will investigate several potential determinants, in particular the size of the industry, the type of good and the existence of a trade agreement with the named country. This research will also look at the economic decisions of China which is most often the most named country accused of Dumping. The research will endeavour to uncover whether China economically punishes the nations that name it for Antidumping. Subsequently, the research will focus on the trade diversion occurring globally because of antidumping decisions against a country in South or East Asia. Whether the diverted trade remains within the South and East Asian region or moves to other global destinations will be explored. This research will rely on empirical investigations and will addressoriginalresearch questionsusingdata from the Global Anti-dumping Database (World Bank), UNComtrade database, IMF International Financial Statistics. Specific case studies will be studied as and when released by the Ministries of Commerce of various countries in South and East Asian region.