Consommation antibiotique en ville : évaluation à partir des données de l'Assurance Maladie

par Armelle Taze

Projet de thèse en Santé publique - biostatistiques

Sous la direction de Laurence Watier et de Bruno Coignard.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Santé Publique (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne ; 2015-...) , en partenariat avec Santé Publique France (laboratoire) et de Direction des maladies infectieuses (equipe de recherche) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    L'utilisation des antibiotiques permet de réduire la mortalité due aux maladies infectieuses mais leur usage non maîtrisé contribue à l'émergence et à la diffusion de bactéries résistantes de plus en plus difficiles à traiter, tant en santé humaine qu'en santé animale. Aujourd'hui, l'émergence, la diffusion et l'augmentation de la prévalence des résistances bactériennes aux antibiotiques est un enjeu majeur de santé publique en France, en Europe et dans le monde, et les politiques de bon usage des antibiotiques sont l'un des piliers de la maîtrise des résistances bactériennes. En France, malgré des efforts réels – Campagnes antibiotiques de la Cnamts, Recommandations sur les bonnes prescriptions et pratiques de la HAS – la consommation des antibiotiques en santé humaine, notamment en médecine de ville, reste élevée et la France reste l'un des pays les plus consommateurs en Europe. Pour guider les politiques de bon usage, une surveillance des consommations en routine, basée sur la construction d'indicateurs pertinents, est nécessaire et ses résultats doivent être accessibles à tous les acteurs concernés. Les indicateurs à générer doivent notamment permettre l'identification de leviers d'action afin de cibler les actions visant à réduire la consommation ou le mésusage des antibiotiques.

  • Titre traduit

    Outpatient antibiotic consumption : assessment from the French national health insurance databases


  • Résumé

    The use of antibiotics reduces mortality due to infectious diseases, however their uncontrolled use contributes to the emergence and spread of resistant bacteria that are increasingly difficult to treat, in both human and animal health. Today, the emergence, spread and increase of the prevalence of antimicrobial resistance is a major public health issue in France, Europe and worldwide, and policies for antimicrobial stewardship are one of the main pillar of the control of antimicrobial resistance. In France, despite real efforts to reduce the consumption of antibiotics - Antibiotic campaigns of Cnamts, Recommendations on good prescriptions and practices of HAS – the consumption of antibiotics in human health, especially in ambulatory care, remains high and France is one of the European countries with the highest consumption of antibiotics. In order to guide policies, routine surveillance based of antimicrobial consumption, based on relevant indicators, is necessary and results must be available to all stakeholders. These indicators should enable the identification of the main drivers in antimicrobial consumption, in order to target actions to reduce it.