Les relations entre la force des liens, la capacité d'absorption, le type de connaissances et la création de valeurs : une étude exploratoire séquentielle à méthodologie mixte des entreprises sociales basées spécialisées dans les services en Thaïlande

par Satawat Bunyasiriroj

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Carine Dominguez pery et de Ribiere Vincent.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes en cotutelle avec Bangkok University , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) .


  • Résumé

    L'entreprise sociale s'inscrit dans la logique du développement durable et vise à réduire organiquement les problèmes sociaux et à créer des impacts en combinant des mécanismes d'organisation sociale, à but non lucratif, avec des logiques plus économiques. Ce sujet est particulièrement important pour les entreprises sociales de services dans lesquelles le renforcement des réseaux de connaissances (la force des liens), qui comprennent des processus de transfert de connaissances internes et externe, conduit à la création de valeurs économiques et sociales grâce à la capacité d'absorption de l'organisation. Actuellement, il n'y a pas de recherche empirique publiée dans ce domaine et dans le contexte des entreprises sociales basées sur les services en Thaïlande. L'un des gaps est d'identifier la force des différents liens dans les réseaux de connaissances et les types de connaissances (basés sur le contenu) dans la capacité d'absorption de l'organisation qui sont pertinents dans le contexte des entreprises sociales basées sur les services. Un autre est le chaînon manquant entre la force des liens, la capacité d'absorption en fonction du type de connaissances et la création de valeur dans les entreprises sociales de services. Une méthode mixte séquentielle exploratoire a été utilisée. Premièrement, une approche de recherche qualitative explore les différents types de forces de liens dans le réseau d'entreprises sociales thaïlandaises basées sur les services, leur capacité d'absorption associé à différents types de connaissances. Cette approche d'étude de cas exploratoire identifie les types de liens et décrit les rôles et les caractéristiques de chaque type de lien dans les réseaux d'entreprise sociale basés sur les services (lien d'affaires, lien d'entreprise sociale…). De plus, il examine plus en profondeur le rôle de la capacité d'absorption dans les entreprises sociales basées sur les services. Il explore également les types de connaissances (basées sur le contenu) transférées dans les réseaux d'entreprises sociales thaïlandaises basées sur les services (connaissances de gestion d'entreprise sociale, technologiques…). Les résultats qualitatifs reflètent certains degrés de sensibilité contextuelle, ce qui aide à mieux comprendre les implications de ces liens et types de connaissances supplémentaires dans ce nouveau contexte. Ils sont utilisés pour développer des hypothèses de recherche et un modèle théorique qui est testé dans la partie quantitative. La deuxième partie de cette étude adopte une approche quantitative pour étudier les relations entre la force des liens, la capacité d'absorption associée à différents types de connaissances et la création de valeur (sociale et économique) pour les entreprises sociales basées sur les services en Thaïlande. Une enquête est utilisée pour collecter des données auprès d'un échantillon de 72 entreprises sociales. Les données sont analysées à l'aide de la méthode des équations structurelles (PLS-SEM) basées sur la modélisation des moindres carrés partiels. L'unité d'analyse se situe au niveau du réseau organisationnel. Les résultats empiriques mettent en évidence les relations positives entre la force des liens, la capacité d'absorption selon le type de savoir et la création de valeur. La capacité d'absorption agit comme un médiateur entre la force des liens et la création de valeur de l'entreprise sociale dans les entreprises sociales basées sur les services, soulignant son importance et l'importance des gestionnaires dans ces contextes. De plus, les résultats pratiques de cette recherche doivent aider les entreprises sociales à mieux formuler et appliquer des stratégies de transfert de connaissances efficaces qui leur permettent de mieux intégrer les connaissances existantes pour une prise de décision et une élaboration de politiques plus efficaces. Cela peut conduire à des améliorations de la durabilité et de l'impact social des entreprises sociales thaïlandaises.

  • Titre traduit

    The relationships between strength of ties, absorptive capacity cum type of knowledge, and values creation: An exploratory sequential mixed methodology study of service-based social enterprise in Thailand


  • Résumé

    Social enterprise is a sustainable approach to organically reducing social problems and creating impacts by using the mechanisms of business. The adoption of this approach can potentially help to improve the sustainable development of individual countries. This is especially the case for service-based social enterprises, where strengthening knowledge networks (ties strength), which comprise external and internal knowledge transfer processes, leads to the creation of economic and social values through the organization's absorptive capacity. Currently, there is no published empirical research in this domain and in the context of service-based social enterprises in Thailand, which means there are gaps that need to be addressed. One of which is to identify the different ties strength in knowledge networks and knowledge types (content based) in organization's absorptive capacity that are relevant in the context of service-based social enterprises. Another is the missing link between strength of ties, absorptive capacity based on the type of knowledge (content), and value creation in service-based social enterprises. Both of these aspects are the focus of this study. An exploratory sequential mixed method was used for this research. Initially, a qualitative research approach explores the various types of ties strength in the Thai service-based social enterprises' network and their absorptive capacity cum knowledge types. This exploratory case study approach identifies the types of ties and describes the roles and characteristics of each type of tie in the service-based social enterprise networks (e.g. business tie, political tie, university and research tie, social enterprise tie, and social stakeholder tie). Additionally, it examines in more depth the role of absorptive capacity in service-based social enterprises. It also explores the types of knowledge (content based) transferred in the Thai service-based social enterprise network (social enterprise managerial knowledge, technological knowledge, market knowledge, and social knowledge). The qualitative findings reflect certain degrees of contextual sensitivity, which helps to better understand the implications of these additional ties and knowledge types in this novel context. The findings of the qualitative research are used to develop research hypotheses and a theoretical model that is tested in the quantitative part of this study. The second part of this study adopts a quantitative approach to investigate the relationships between ties strength, absorptive capacity cum knowledge types, and value creation (social and economic) for service-based social enterprises in Thailand. A survey is used to collect data from a random sample of service-based social enterprises in Thailand (72) and the data is analyzed using Partial Least Squares of Structural Equation Modeling (PLS-SEM). The unit of analysis is at the organizational network level. This exploratory sequential mixed method research ensures that the quantitative data explain the results from the initial qualitative phase of the study. The empirical results highlight the positive relationships between strength of ties, absorptive capacity based on the type of knowledge (content), and value creation (social and economic value creation). Interestingly, absorptive capacity is found to act as a mediator between the ties strength and the social enterprise value creation in service-based social enterprises, highlighting its importance and the importance of the managers in these contexts. In addition to the theoretical contributions highlighted, the practical outcomes of this research are to help social enterprises better formulate and apply effective knowledge transfer strategies that enable them to better integrate the extant knowledge in the community for more effective decision and policymaking. Ultimately, this can lead to improvements in the sustainability and social impact of Thai social enterprise.