Rôle des ARN non-codant longs au cours de la division méiotique de la spermatogenèse des mammifères.

par Manon Chadourne

Projet de thèse en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Eric Pailhoux et de Béatrice Mandon-pepin.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Signalisations et réseaux intégratifs en biologie (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec BDR - Biologie du Développement et Reproduction - UR 1198 INRA/ENVA (laboratoire) , Embryon, pluripotence: épigénétique et environnement (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 30-09-2017 .


  • Résumé

    Un nouveau gène: Topaz1 (Testis and Ovary specific PAZ domain gene 1) (Baillet 2008, 2011) a été caractérisé au laboratoire. Ce gène est hautement conservé chez les Vertébrés, spécifique des cellules germinales et impliqué dans la gamétogenèse des mammifères. Une délétion de ce gène chez la souris génèrent des animaux mutants mâles stériles dû à un arrêt de la spermatogenèse lors de la première division méiotique. Les testicules de ces mâles comparés à ceux des animaux normaux, présentent un transcriptome dérégulé avec notamment des changements d'expression d'ARNs non-codants longs (lncRNAs) et de plusieurs gènes inconnus (Luangpraseuth-Prosper 2015). Les objectifs de cette thèse sont (i) d'étudier le rôle de lncRNAs dans la spermatogenèse où plusieurs évidences montrent qu'au moins un de ces lncRNAs aurait une fonction cruciale lors de la méiose (le rôle de cet ARN sera étudié in vivo par la création d'une lignée murine dépourvue de ce gène; fondateurs déjà produits); (ii) de créer une lignée murine porteuse d'un allèle du gène Topaz1 tagué. En effet, aucun anticorps anti-TOPAZ1 n'est spécifique, ce qui empêche la recherche des partenaires de cette protéine. Ce travail permettra de connaitre le rôle exact de TOPAZ1, de déterminer si ce gène peut expliquer certains cas d'infertilités azoospermiques chez l'homme, et de définir si des lncRNAs peuvent être de nouveaux marqueurs de fertilité.

  • Titre traduit

    Long non coding RNA function during meiotic divisions of spermatogenesis in mammals


  • Résumé

    A new gene called Topaz1(Testis and Ovary-specific PAZ domain gene 1) (Baillet 2008, 2011) has been discovered in our lab. It is a germ cell specific gene highly conserved in vertebrates which has a role during gametogenesis of mammals. Devoid of Topaz1 gene, while female mice are fertile, homozygous male mutants are infertile with spermatogenesis arrest at the end of the prophase I. Transcriptomic analysis between normal and Topaz1-/- testis showed that TOPAZ1 influences the expression of one hundred transcripts included several long non-coding RNA (lncRNAs) and unknown genes (Luangpraseuth-Prosper 2015). The main aims of this thesis project are: (i) to determine the role of lncRNAs during spermatogenesis because actually many evidences showed that at least one of these lncRNAs would have a crucial role during meiosis (its role will be studied in vivo by the establishment of this lncRNA gene-deprived mice and the founders are already generate); (ii) to produce a murine Topaz1-tag model. Indeed, no TOPAZ1 specific antibody was found, preventing the detection of TOPAZ1 targets. This work should point out a better understanding of Topaz1 function in mammals, to determine if Topaz1 could explain some human azoospermia and to clarify the status of lncRNAs as biomarker for male infertility.