HIGH FLUX THOMX - Développement d'un résonateur Fabry-Perot à puissance moyenne élevée pour les expériences de diffusion de Compton

par Huan Wang

Projet de thèse en Physique des accélérateurs

Sous la direction de Fabian Zomer.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec Tsinghua University , dans le cadre de Particules, hadrons, énergie et noyaux: Instrumentation, Imagerie, Cosmos et Simulation , en partenariat avec LAL - Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 04-09-2017 .


  • Résumé

    Mlle Huan WANG rejoindra l'équipe expérimentale de LAL travaillant sur l'installation des systèmes laser et cavité de la future machine à rayons X Compton ThomX. Deux configurations de test de cavité optique sont disponibles chez LAL. Ces configurations sont exploitées à l'aide d'oscillateurs laser femtoseconde et la finesse des cavités sont les plus élevées au monde. Depuis janvier 2015, nous avons lancé deux activités de R & D: test d'un nouvel oscillateur laser femtoseconde à très faible bruit et études approfondies des effets thermiques induits par le faisceau de puissance moyen élevé sur les miroirs cavités. Le bruit de phase laser et la charge thermique sur les miroirs de cavité sont en effet les deux goulets d'étranglement de nos développements expérimentaux.

  • Titre traduit

    HIGH FLUX THOMX - Development of a high average power Fabry-Perot resonator for Compton scattering experiments


  • Résumé

    Miss Huan WANG will join the experimental team of LAL working on installing the laser and cavity systems of the future Compton X-ray machine ThomX. Two optical cavity test setups are available at LAL. These setups are operated using femtosecond laser oscillators and the finesse of the cavities are the highest in the world. Since January 2015, we have started two R&D activities: test of a new very low noise femtosecond laser oscillator and thorough studies of thermal effects induced by the high average power beam on cavity mirrors. Laser phase noise and thermal load on the cavity mirrors are indeed the two bottlenecks of our experimental developments.