Rôle et fonctionnement des atmosphères naturelles ou faiblement polluées dans la régulation de la capacité oxydante de l'atmosphère terrestre.

par Cyril Karam

Projet de thèse en Chimie atmosphérique

Sous la direction de Sophie Szopa et de Slimane Bekki.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences de l'Environnement d'Ile-de-France , en partenariat avec LSCE - Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (laboratoire) , MERMAID (equipe de recherche) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse vise à développer un mécanisme chimique original représentant la chimie des atmosphères peu polluées. Le but est de reproduire fidèlement les budgets d'ozone et de radicaux et donc de quantifier la capacité oxydante et la durée de vie des espèces radiativement et chimiquement actives (N2O, CH4, O3) passée et du siècle en cours. Les outils développés seront confrontés aux observations (in situ, satellites et aéroportées) dans des environnement peu pollués au travers d'un benchmark dont le développement fera partie intégrante du travail de thèse.

  • Titre traduit

    Role and functioning of natural or weakly polluted atmospheres in the regulation of the oxidizing capacity of the Earth's atmosphere.


  • Résumé

    This thesis aims at developing an original chemical mechanism representing the chemistry of unpolluted atmospheres. The aim is to faithfully reproduce the ozone and radical budgets and thus quantify the oxidative capacity and the lifetime of the radiologically and chemically active species (N2O, CH4, O3) of the past and the current century. The developed tools will be confronted with observations (in situ, satellite and airborne) in unpolluted environments through a benchmark whose development will be an integral part of the thesis work.