Comparaison de la dynamique et de l'évolution intra-hôte du virus Puumala (PUUV) dans des zones géographiques épidémiologiquement différentes : conséquences sur l'excrétion du virus dans l'environnement et sur le risque d'extension de la néphropathie épidémique (NE) en France.

par Sarah Madrieres

Projet de thèse en Evolution des systèmes infectieux

Sous la direction de Nathalie Charbonnel et de Guillaume Castel.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec CBGP - Centre de Biologie et de Gestion des Populations (laboratoire) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    Le projet de thèse vise à mieux évaluer les risques d'émergence de la NE dans des régions françaises péri-endémiques. Dans ce cadre, le projet propose d'approfondir nos connaissances sur les interactions entre PUUV et son réservoir, le campagnol roussâtre. L'objectif majeur est d'analyser l'impact de ces interactions dans la dynamique de l'infection et l'évolution du virus depuis la contamination jusqu'à son excrétion dans l'environnement. La combinaison d'approches phylogénomiques et expérimentales permettra d'étudier la dynamique et l'évolution du virus dans son réservoir en parallèle de la réponse immunitaire développée par ce dernier. Nous étudierons en particulier la distribution du virus dans les différents tissus et cellules du campagnol et l'évolution génétique du virus au cours de l'infection par des technologies innovantes de séquençage. Certains variants viraux pourraient être associés à une meilleure réplication, excrétion et/ou transmission, caractéristiques qui pourraient participer à leur pathogénicité. Ces résultats seront mis en relation avec la production d'anticorps neutralisants chez le réservoir, ces derniers pouvant limiter la réplication virale et l'évolution intra-hôte de PUUV. La comparaison des résultats obtenus en conditions naturelles ou après infections expérimentales sur des campagnols issus de zones d'endémie et de péri-endémie, permettra de tester l'existence de différences régionales dans la dynamique de l'infection, l'évolution intra hôte et la sécrétion du virus.

  • Titre traduit

    Comparison of intra-host dynamics and evolution of Puumala virus (PUUV) in epidemiologically contrasted geographical areas: consequences on the excretion of the virus in the environment and on the risk of extension of Nephropathia Epidemica (NE) in


  • Résumé

    The project aims to better evaluate the risks of emergence of NE in peri-endemic French regions. In this context, the project propose to improve our knowledge on the interactions between PUUV and its rodent host, the bank vole. The major objective is to analyze the impact of these interactions on the dynamic of infection and on the genetic evolution of the virus from the contamination to the excretion in the environment. The combination of phylogenomic and experimental approaches will allow the study of the dynamic and evolution of the virus in its reservoir, in parallel with the immune response developed by the bank vole. We will study in particular the distribution of the virus in the various tissues and cells of the vole and the genetic evolution of the virus during the infection by innovative sequencing technologies. Some viral variants could be associated with better replication, excretion and / or transmission, some characteristics that could be involved in the pathogenicity of the virus. These results will be correlated with the production of neutralizing antibodies by the host, which can limit viral replication and intra-host evolution of PUUV. The comparison of the results obtained in natural conditions or after experimental infections of voles from endemic and peri-endemic areas will allow to test the existence of regional differences concerning the dynamic of infection, intrahost evolution and excretion of the virus.