Analyse du lien entre l’accès aux ressources financières et l’engagement à l’innovation des entreprises

par Aurelien Quignon

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Nadine Levratto.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec EconomiX - UMR 7235, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 18-07-2017 .


  • Résumé

    En quinze ans, les pouvoirs publics ont mené des politiques dans le but de soutenir le financement de l’innovation. Cet effort a été mis au service d’une ambition nationale visant à placer durablement l’économie française à la frontière technologique, assurer sa compétitivité et faire entrer la France dans une économie fondée sur l’innovation et la connaissance. Cependant, les financements publics ne peuvent pas suffire à assurer cette transformation. De plus, une abondante littérature met en évidence l’insuffisance, voire du rationnement de crédit à l’égard des entreprises innovantes. La question de financement de l’innovation constitue par conséquent une question clé. Ce projet de recherche s’intéresse de manière privilégié au PME, ETI et cherche à analyser la relation entre l’engagement de ces entreprises dans l’innovation et l’ensemble de la structure de leur passif. Ce questionnement présente une triple dimension : (i) un comparatif au niveau international, (ii) au niveau mésoéconomique et (iii) une approche microéconomique sur données d’entreprises françaises. Les résultats obtenus permettront de tracer les pistes à explorer pour renforcer le potentiel d’innovation des entreprises grâce à la convergence vers les meilleures structures de financement.


  • Pas de résumé disponible.