Interculturalités et patrimoines culinaires de la Péninsule Ibérique : l’exemple des livres de cuisine arabes d’Al-Andalus

par Helene Jawhara—piñer (Piñer)

Projet de thèse en Doctorat d'Histoire

Sous la direction de Bruno Laurioux.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Tours) depuis le 22-11-2016 .


  • Résumé

    Mon projet de thèse s’inscrit dans un fort courant de renouvellement des études sur l’alimentation des pays de l’Islam entre le XIIe et XVe siècle, notamment à partir des livres de cuisine. Après les études pionnières de M. Rodinson, A. Huici Mirinda, L. Bolens et R. Arié, puis les premières synthèses de B. Rosenberger, M. Marín ou E. García Sánchez, de nombreux doctorants s’intéressent aujourd’hui aux diverses problématiques des Food Studies appliquées aux différentes sources anciennes écrites en arabe. Aucune thèse en cours n’est cependant centrée sur le problème spécifique des interculturalités alimentaires, notamment entre les trois religions du Livre coexistant dans l’Islam médiéval. Une des originalités de ma thèse sera de montrer comment ces interculturalités ont contribué à construire le patrimoine culturel de l’Espagne actuelle.


  • Pas de résumé disponible.